Big Apple Lucha Libre Superstars
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 WWE by BES & Gumpy.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
BES
Plombier Polonais
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 14/11/2011
Age : 30

MessageSujet: Re: WWE by BES & Gumpy.   Mar 6 Déc - 15:09

De rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BES
Plombier Polonais
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 14/11/2011
Age : 30

MessageSujet: Re: WWE by BES & Gumpy.   Mer 7 Déc - 15:50


- WWE TABLES, LADDERS & CHAIRS. LIVE FROM THE 1ST MARINER ARENA, BALTIMORE. DECEMBER 18TH 2011 -

La WWE nous présente ce soir son tout dernier Pay Per View de l'année, en direct de Baltimore. Michael Cole nous accueille et nous souhaite une bonne soirée, avant de nous présenter ses deux compères, Jerry Lawler et Booker T. Les deux hommes présentent rapidement la soirée avant que Cole ne leur annonce que le premier combat est pour le championnat des Etats-Unis.

DOLPH ZIGGLER © VS. JOHN MORRISON. UNITED STATES CHAMPIONSHIP TABLES, LADDERS & CHAIRS MATCH
John Morrison doit absolument remporter cette rencontre si il veut avoir une prolongation de contrat avec la WWE et c'est bel et bien le Shaman of Sexy qui enflamme le début de cette rencontre. Vickie Guerrero essaie de prêter main forte à son client en lui glissant des chaises mais le champion se les mange toutes, les unes après les autres, par des contres comme le Spinning heel kick ou le Pelé. Ce n'est toujours pas suffisant pour monter à l'échelle. Morrison installe une table à l'extérieur du ring. Vickie Guerrero commence à faire de grands signes en direction des coulisses. Jack Swagger arrive en courant et s'en prend à John Morrison, il le fait passer à travers la table par le biais du Gutwrench powerbomb. Kofi Kingston et Evan Bourne débarquent pour que Swagger quitte le ringside, ça marche, tout le monde retourne en coulisses. Ziggler essaie de monter à l'échelle, lentement mais sûrement. Morrison revient dans le match et rejoint Ziggler sur l'échelle. Le Moonlight Drive depuis l'échelle est porté. C'est au tour de John Morrison d'y aller. Vickie Guerrero monte dans le ring et retient la jambe de Morrison. Morrison repousse Vickie qui en tombe sur les fesses. Dolph Ziggler revient dans le match, il court sur une échelle qui était encastré dans une autre et place un Zig Zag à la volée et les deux lutteurs passent à travers une table mise dans un coin du ring plus tôt dans le match. Gros bordel. Ziggler vient de se sacrifier pour conserver son titre. John Morrison se relève le premier, mais Dolph Ziggler nous sort un saut carpé de nulle part et claque un superkick dans la mâchoire de son adversaire. Morrison vole par dessus la troisième corde alors que le champion en titre va récupérer sa ceinture.
VICTOIRE DE DOLPH ZIGGLER.

Dolph Ziggler conserve donc son championnat US. Il quitte laborieusement le ring avec l'aide de Vickie Guerrero alors que John Morrison, lui, remonte dans le ring, la larme à l'oeil. Certains scandent son nom, d'autres lui chantent "hey, hey, goodbye". John Morrison commence à faire ses adieux lorsque la musique d'Awesome Truth se met en route. Le Miz explique que John Morrison va quitter la WWE aussi minablement que Marty Jannetty l'a fait en '96. D'ici quelques semaines, plus personne ne se souviendra de lui, plus personne ne se souciera de lui, tout ce qu'il aura fait depuis '04 sera oublié à tout jamais. John Morrison veut répondre mais R-Truth donne un coup de micro à Morrison, suivi du Little Jimmy's Finale. Le Miz pousse Morrison du pied et appelle John Cena, lui disant qu'il est prêt pour remettre le couvert. Après quelques secondes d'attente, John Cena se montre. Le Wrestlemania rematch va avoir lieu maintenant.

THE MIZ VS. JOHN CENA. WRESTLEMANIA REMATCH
Très rapidement dans le combat, l'arbitre, John Cone, ordonne à R-Truth de dégager en coulisses. John Cena lui dit au revoir alors que le Miz enrage. Le match peut continuer. Le Miz parvient à contrôler les débats mais c'était sans compter sur le légendaire seconde souffle de John Cena. Running leaping shoulder block, une fois, deux fois, trois fois. Fisherman suplex. Le Miz est au sol, au centre du ring, il ne peut pas voir John Cena qui enchaîne avec le Five Knuckle Shuffle. Le Miz se remet debout et John Cena le prend sur ses épaules pour l'Attitude Adjustment. Le Miz parvient à se dégager et pousse John Cena dans le coin. Swinging corner clothesline, Turnbuckle bulldog, c'est au tour du Miz d'avoir la main mise sur la rencontre. Le Miz porte le Reality Check au centre du ring mais John Cena se dégage au compte de deux. Le Miz relève John Cena mais ce dernier surprend son adversaire avec un Attitude Adjustment sorti de nulle part. John Cena se couche sur le Miz, un, deux, dégagement in extremis. John Cena veut porter un second Attitude Adjustment mais John Cone, l'arbitre, prend les pieds du Miz dans la gueule. Le Miz en profite pour porter le Skull-Crushing Finale. Le Miz va chercher une chaise mais lorsqu'il essaie de frapper Cena avec, ce dernier l'esquive et porte un second Attitude Adjustment. John Cena ramasse la chaise et la soulève en l'air. La cloche se fait entendre. John Cone vient de mettre fin au combat. Justin Roberts annonce que le Miz l'emporte via disqualification !
VICTOIRE DU MIZ PAR DISQUALIFICATION.

John Cena commence à discuter avec l'arbitre mais ce dernier, sonné, quitte le ring, n'ayant que faire du reste. John Cena regarde le Miz qui est en train de ramper pour sortir du ring, il lui attrape les jambes, le remet au centre du ring et lui porte le STF. Les autres arbitres doivent intervenir pour lui faire lâcher prise. John Cena lâche enfin le Miz avant de célébrer on ne sait pas trop quoi.

Le premier détour en backstages de la soirée est pour le locker-room féminin. On y retrouve Layla en pleine préparation pour son combat, et Michelle McCool vient l'y rejoindre. Après une franche accolade, McCool souhaite s'excuser. Elle commence par dire qu'elle n'a pas été honnête avec Layla et qu'elle le regrette, et lui demande de bien vouloir l'excuser. Tout sourire, Layla demande à sa partenaire de se taire, car tout est oublié et l'important maintenant est de remporter leur match, et de redevenir les deux femmes les plus dominantes et les plus flawless de la fédération. McCool acquiesce, et les deux femmes quittent le vestiaire, direction le ring.

BETH PHOENIX © & NATALYA VS. LAYLA & MICHELLE MCCOOL. TAG TEAM TABLES MATCH
La foule encourage vivement Laycool, mais le début de match n'est pas forcément à leur avantage. Les deux camps s'échangent coups pour coups, et la puissance de Beth Phoenix finit par faire la différence. Bien aidée par la technique de Natalya, elles mettent à mal leurs adversaires qui ont bien du mal à riposter. Natalya sort une table de sous le ring, mais cela profite à Laycool qui profite de l'avantage numérique pour porter un enchainement Jawbreaker/Big Boot sur Beth Phoenix. Laycool sort du ring et le combat continue à l'extérieur. McCool est à deux doigts de se faire surprendre par une Powerbomb de Natalya, mais Layla vient sauver sa comparse en envoyant la fille de Jimmy Neidhart contre le poteau métallique. Beth Phoenix tente bien de porter son Glam Slam sur Michelle McCool, mais le contre est imparable, Layla et Michelle s'y mettent à deux pour soulever Phoenix et lui porter une Double Powerbomb à travers la table qui se trouve à l'extérieur du ring.
VICTOIRE DE LAYLA & MICHELLE MCCOOL.

Les deux femmes peuvent fêter comme il se doit leur belle victoire. Natalya, elle, vient vite prendre des nouvelles de Beth Phoenix dont le dos semble la faire souffrir.

En zone d'interview, nous retrouvons la merveilleuse Lilian Garcia qui nous annonce que dès le prochain Smackdown, elle sera la nouvelle annonceuse. Mais pour l'heure, elle nous présente son invité du soir, Wade Barrett. Ce dernier est rapidement rejoint par Cody Rhodes qui nous informe que ce soir, lui et Barrett vont frapper un grand coup en remportant leur combat, et ainsi entériner pour de bon la montée en puissance de la nouvelle génération. Barrett ajoute que ce n'est pas ce soir que son barrage cèdera, et il compte également profiter de la regrettable attaque qu'a subit Randy Orton vendredi dernier pour se procurer un avantage certain. Au même moment, Randy Orton et Sheamus arrivent et s'en prennent à leurs adversaires. Les coups pleuvent, et les deux faces amènent de force leurs adversaires vers le ring, pour le début du combat.


CODY RHODES © & WADE BARRETT VS. RANDY ORTON & SHEAMUS. #1 CONTENDER TAG TEAM LADDER MATCH
Bien qu'arborant un strapping autour de la tête, Orton semble en pleine forme et cette attaque surprise permet à Sheamus de rapidement sortir une échelle de sous le ring, profitant de leur avantage. Rhodes revient cependant rapidement dans le match et porte un Springboard Roundhouse Kick sur l'échelle que portait Sheamus. Barrett, lui, s'arrête sur la tête d'Orton et utilise son brawling pour mettre Orton dans un sale état. Rhodes tente de grimper à l'échelle, mais Sheamus renverse l'échelle, et le champion Intercontinental retombe très mal sur la troisième corde du ring. Barrett porte son Wasteland sur Orton et se retrouve rapidement dans un combat avec Sheamus en haut de l'échelle, pour remporter le contrat qui leur tant les bras. Cody Rhodes revient dans le match avec une nouvelle échelle, mais d'un RKO sortant de nul part, Orton écrase la tête de son adversaire sur l'échelle. Barrett vient de faire chuter Sheamus et est à deux doigts d'attraper le contrat, mais Orton, qui a ramassé l'échelle de Cody Rhodes pour la mettre en place, le rejoint en hauteur et arrive à placer un Super RKO sur Barrett. Les deux hommes sont KO, et Rhodes, à peine relever, se prend une échelle en pleine poire, envoyé par Sheamus. L'Irlandais a le chemin libre et n'a plus qu'à cueillir le contrat qui lui offre un futur match face à Randy Orton pour le titre de #1 contender au titre de champion poids-lourds.
VICTOIRE DE RANDY ORTON & SHEAMUS.

Sheamus souhaite fêter sa victoire avec Randy Orton, mais l'Apex Predator lui porte un RKO de nul part avant de poser, seul, avec le contrat qu'il vient de remporter.

On retrouve John Laurinaitis en coulisses avec Brodus Clay, son bodyguard. Triple H arrive dans la scène, déjà en tenue de lutte. Triple H lance un regard assassin à Brodus Clay et lui ordonne de dégager. C'est Laurinaitis qui doit finalement donner son feu vert à Clay pour que ce dernier les laisse. Triple H demande à Laurinaitis ce qu'il branle en signant X-Pac. Laurinaitis dit qu'il n'a pas offert de contrat à Sean Waltman et que des poursuites judiciaires ont été engagés contre lui. Triple H a du mal à croire en ce que Laurinaitis lui dit mais lui précise que cela ne sert à rien de donner un contrat à quiconque parce qu'il a les moyens de le licencier, exactement de la même manière qu'il licenciera Kevin Nash demain soir, lors de RAW.

KEVIN NASH VS. TRIPLE H. CHAIRS MATCH
Kevin Nash est le premier à faire son entrée. Il est suivi par Triple H qui vient lui mettre un coup de chaise dans le dos. Le match commence sans plus attendre. Triple H et Kevin Nash passent un bon moment à faire le tour de l'arène, à se battre dans le public, en coulisses et même dans les chiottes. Triple H parvient même à mettre Kevin Nash dans la cuvette, la chasse d'eau est tirée. Les lutteurs reviennent tranquillement en ringside alors que personne n'a réellement réussi à prendre le dessus. Les deux hommes sont enfin dans le ring. Triple H prend de l'élan pour y aller avec son High knee mais Kevin Nash lui éclate une chaise dans le genou. Kevin Nash prend le dessus et domine le match. Nash s'acharne sur son adversaire avec de nombreux coups de chaise dans le genou du Game. Triple H s'aide du turnbuckle pour se relever mais Nash l'étrangle avec le Corner foot choke. Nash lâche prise et Triple H en profite pour porter un Running clothesline, suivi du Running neckbreaker. Triple H place une chaise au centre du ring et se prépare pour le Pedigree. Sean Waltman débarque depuis le public et vient s'en prendre à Triple H. Le X-Factor est porté sur la chaise et X-Pac quitte rapidement le ringside dû à l'arrivée de la sécurité. X-Pac fait le fanfaron alors que dans le ring, Nash déplie une chaise pour porter dessus le Jackknife Powerbomb à Triple H. Ce dernier ne se relèvera pas, la victoire est pour Kevin Nash.
VICTOIRE DE KEVIN NASH PAR PINFALL.

Une promo nous apprend que la prochaine édition des Slammy Awards aura lieu lors du RAW du 26 décembre et que le Rock nous honorera de sa présence.

On retrouve Daniel Bryan, qui enfile son chandail d'arbitre. Il est rapidement dérangé par le Big Show qui lui souhaite bonne chance pour ce soir. Il laisse également un message à Bryan : Qu'il soit réglo, qu'il prenne de bonnes décisions, et tout ira bien. Bryan sourit avant de dire à Show qu'il sait parfaitement ce qu'il doit faire. Bryan prend sa mallette et demande à Show de le suivre, il faut y aller à présent. Les deux hommes sortent du vestiaire et partent dans deux directions opposées, mais la sortie du vestiaire n'a pas échappé au regard de Mark Henry.

MARK HENRY © VS. BIG SHOW. WORLD HEAVYWEIGHT CHAMPIONSHIP MATCH WITH DANIEL BRYAN AS SPECIAL REFEREE
Dès le début de la rencontre, Mark Henry s'en prend à Daniel Bryan, il a vu Show quitter son vestiaire et veut des explications. Il pousse même Bryan, avant que ce dernier ne fasse de même vers Henry. Ce dernier n'a pas le temps de répondre, le Big Show lui claque immédiatement un Knock-Out Punch avant d'effectuer le tombé que refuse Bryan pour pied dans les cordes. Show ne dit rien et prend la rencontre à son compte, souvent à l'extrême limite de la régularité, obligeant Daniel Bryan à effectuer plusieurs rappels. Henry revient dans la rencontre en esquivant une Leg Drop avant de porter lui-même une Leg Drop sur son adversaire, qui ne lui vaut qu'un compte de deux. Henry porte son World Strongest Slam mais n'obtient qu'un nouveau compte de deux. Le champion s'énerve, reproche à Daniel Bryan de ne pas compter assez vite et finit par l'éjecter en dehors du ring, le mettant momentanément out. Mark Henry en profite pour retirer une des protections dans un coin. Il souhaite y envoyer le Big Show, mais ce dernier le surprend avec un Chokeslam. Aucun compte ne s'en suit, Bryan étant out. Show, légèrement excédé par ce fait de match, sort du ring et y ramène de force Bryan. Ce dernier, encore groggy, ne peut offrir qu'un compte de deux au Big Show qui enrage. Il enrage tellement qu'il est sur le point d'envoyer la tête de Mark Henry dans le coin non-protégé. Bryan s'interpose au dernier moment et interdit Show de le faire. L'échange est houleux, mais le géant accepte de se plier à la règle. Bryan tente de remettre la protection, et cela profite à Mark Henry qui porte un coup de genou dans les bourses de son adversaire avant de lui porter un nouveau World Strongest Slam. Show est à terre, et le compte de Daniel Bryan arrive à trois.
VICTOIRE DE MARK HENRY.

Henry récupère rapidement sa ceinture et rentre en backstages alors que le Big Show peine à se remettre de ce coup bas, et de cette nouvelle défaite. Daniel Bryan vient prendre des nouvelles de Show qui, à bout, lui porte son Knock-Out Punch avant de quitter le ring sans dire un mot.

CM Punk est en train de discuter avec deux hommes en coulisses lorsque Matt Striker les interrompt pour l'interviewer. CM Punk demande à Matt Striker comment se prépare la prochaine saison de NXT. Matt Striker lui dit que tout se passe comme prévu et lui demande comment il se sent avant son match contre Alberto Del Rio. CM Punk change de sujet et tient à présenter ses deux amis venus le voir ce soir devenir champion WWE, et qui se trouveront au premier rang tout à l'heure, il s'agit de Chris Hero et de Claudio Castagnoli. Si le WWE Universe ne les connaît pas, alors qu'il arrête de regarder de la lutte. CM Punk demande à Matt Striker si il n'a pas une place à leur proposer pour NXT. Matt Striker dit qu'il va y penser. CM Punk dit qu'il est le meilleur lutteur du monde et qu'il sera WWE Champion à la fin de la soirée.

ALBERTO DEL RIO © VS. CM PUNK. WWE CHAMPIONSHIP SUBMISSION MATCH
Le début de la rencontre entre les deux hommes est des plus techniques. La situation se débloque lorsque Ricardo Rodriguez essaie d'intervenir. CM Punk le renvoie d'o'u il vient avec un Roundhouse kick mais c'est suffisant pour qu'Alberto Del Rio prenne le contrôle du match. Alberto Del Rio commence alors à bosser sur le bras de CM Punk avec un Single arm DDT. Alberto Del Rio tente de soumettre son challengeur avec une clef de bras mais Punk parvient à s'en sortir. CM Punk revient petit à petit dans le match et essaie de projeter le champion de la WWE dans les cordes mais Del Rio contre la projection et garde le bras de Punk pour le Double knee armbreaker. Punk souffre, Del Rio enchaîne sans plus attendre avec le Cross Armbreaker. CM Punk refuse d'abandonner et parvient même à toucher les cordes du bout des doigts. Alberto Del Rio lâche prise et sort du ring afin de discuter stratégie avec son annonceur. CM Punk est déjà debout, et même en se tenant le bras, il s'élance dans les cordes pour le Suicide dive. CM Punk remet Del Rio dans le ring et monte directement sur le turnbuckle pour le Diving elbow drop. CM Punk vient de se ruiner encore plus le coude mais qu'importe. Il prend Del Rio sur ses épaules pour le GTS – Go to Sleep. CM Punk essaie de porter le Anaconda Vise sur Del Rio mais ce dernier porte le triangle choke en premier. Del Rio switche le tout en Armbar. CM Punk se tient le bras. Il se remet debout et soulève Del Rio qui ne lâche pas prise. Powerbomb, Del Rio lâche prise et Punk place le Anaconda Vise. Del Rio essaie de choper une corde mais il est bien trop loin. Alberto Del Rio est piégé, c'est terminé, il abandonne !
VICTOIRE DE CM PUNK PAR SOUMISSION.

CM Punk quitte le ring sans même récupérer sa ceinture et saute sur les fans au premier rangs, où se trouve ses amis Chris Hero et Claudio Castagnoli. L'ambiance est à la fête en cette fin de PPV. CM Punk retourne finalement dans le ring afin de mettre la main sur le titre de la WWE. CM Punk célèbre sa victoire sur les quatre turnbuckles. Le PPV se termine ainsi, CM Punk est le nouveau champion de la WWE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BES
Plombier Polonais
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 14/11/2011
Age : 30

MessageSujet: Re: WWE by BES & Gumpy.   Mer 7 Déc - 17:20

Non mais faut vraiment que tu arrêtes avec tes powerbombs depuis le ring à l’extérieur du ring, lol. Lauren Leavine, Beth Phoenix, who’s next ? La victoire de Laycool est logique. Je suis peut-être un peu attristé par la tournure. Le segment où McCool s’excuse devait être fait, mais j’aurai aimé peut-être une intervention micro pour parler de son absence, du face-turn caché, une remise à niveau quoi. Mais ça, c’est en rapport avec ce que je te disais l’autre fois, dans mon dernier commentaire, comme quoi il manquait peut-être un weekly pour avoir des réponses.

Je m’y attendais à la victoire de Sheamus et de Randy Orton. Je me doutais bien que tu ne ferais pas un heel contre heel lors d’un show. Le RKO juste après le match est bien vu, très bien vu. J’ai eu du mal à m’imager certaines scènes de ton résumé mais très content de voir la situation entre ces quatre la prendre une nouvelle tournure. Les persos et leurs storys vont pouvoir évoluer.

J’aime beaucoup la manière dont tu bookes Mark Henry. Ça m’amuse en fait. Fin de feud entre Mark Henry et le Big Show, ça va te faire beaucoup de bien. Le weapon of mass destruction sur Daniel Bryan à la fin de la rencontre est de bonne augure. Ravi de voir que tu as réussis à rendre cette énième rencontre entre Henry et le Show intéressante.

C’est parce que j’ai fait 4 matchs que t’en as placé que 3 ? Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gumpy
Do you smell ?
avatar

Messages : 236
Date d'inscription : 14/11/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: WWE by BES & Gumpy.   Mer 7 Déc - 17:49

La Powerbomb est faite de l'extérieur du ring, c'est moi qui me suis mal exprimé. En fait, c'est mon plus gros souci avec ces books très allégé, j'ai du mal pour le moment à bien synthétiser les actions, et je m'en rends compte en regardant comment toi tu résumes.
Concernant Laycool, je comprends tout à fait ton point de vue, mais comme tu sais pas comment moi je souhaite booker les choses, c'est normal.

Avoues que je l'ai bien géré la fin de feud Henry/Show !

Et pour les 3 combats, oui et non. J'avais pas spécialement non plus l'effectif pour caser un autre combat, pour l'instant.

Maintenant concernant le PPV en lui-même, tu sais ce que je pense de la défaite de Morrison, c'est dommage mais en attendant, Ziggler il est quand même en train de devenir un putain de mec solide et crédible. L'intervention de Swagger et de Air Boom permet de ne pas oublier qu'il y a eu un changement de titre.

J'ai trouvé osé le fait que Miz se pointe, critique Morrison et enchaine directement avec Cena. On a pas de temps mort, mais c'est original quoi. La fin volée du combat de Cena est sympa, le super-face qui se fait dq, j'aime assez l'idée. J'attends de voir maintenant.

J'suis moyennement fan du segment HHH/Laurinatis. C'est vrai qu'HHH est COO, mais j'aime pas trop ce côté j'suis lutteur, mais j'suis aussi ton boss donc j'fais un peu ce que je veux quoi. A voir pour la suite. La victoire de Nash me plait car l'intervention de Pac est bien vue, bien sentie. Ne viens pas me ramener Scott Hall, par contre !
En tout cas, j'attends de voir la suite, cette feud m'intéresse.

Tu as bien buildé les slammys, et tu glisses subtilement une insinuation sur le fait qu'il y aura bientôt une nouvelle saison de NXT. La présence de Hero et de Castagnoli aux côtés de punk est bien vue !
CM Punk champion, je dis oui !

Ah, et Verdana > Arial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BES
Plombier Polonais
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 14/11/2011
Age : 30

MessageSujet: Re: WWE by BES & Gumpy.   Mer 7 Déc - 23:27


- WWE MONDAY NIGHT RAW. LIVE FROM THE WELLS FARGO CENTER IN PHILADELPHIA, PA. DECEMBER 19TH 2011 -

Nous sommes le lendemain de TLC et le programme commence directement en ringside avec Brodus Clay qui est en train de détruire l'ordinateur du GM anonyme. Michael Cole pousse le vice et remercie le gorille, prêtant allégeance à John Laurinaitis.

La musique de Kevin Nash se met en route et ce dernier fait son entrée. Il croise la route de Brodus Clay sur la rampe, les deux hommes se donnent une tape amicale et Nash continue sa route. Il prend un micro et se dit satisfait au bout du compte. Bien qu'il risque certainement de recevoir sa lettre de licenciement d'ici quelques instants, il est heureux d'avoir renvoyer Triple H là d'où il venait, c'est à dire à l'infirmerie. Il se tourne vers la caméra et promet à Hunter de revenir tôt ou tard, histoire de le renvoyer à l'infirmerie encore et encore et encore. Kevin Nash est sur le point de s'en aller lorsque la musique du nouveau champion de la WWE, CM Punk, se met en route. CM Punk reste sous le tron et demande à Kevin Nash où est-ce qu'il veut aller exactement. CM Punk annonce tout de suite la couleur et explique que Nash et lui ont des affaires non-réglées en cours et qu'il compte bien les terminer. CM Punk se tourne la caméra et demande à Triple H de ne pas licencier ce canard-boiteux. CM Punk dit être le meilleur lutteur au monde et tient à prouver que des gars comme Nash, ou Waltman, ou Flair, ou Hogan, ou Austin (CM Punk se réjouit alors d'échanger de nouveau sur twitter avec le Rattlesnake à propos de ça) n'ont plus rien à faire dans le monde de la lutte en 2011. CM Punk dit que Nash a remporté son seul et unique titre de la WWE en 1994 et lui propose alors un combat entre les deux, au prochain PPV, le Royal Rumble, pour le titre de la WWE. Kevin Nash demande au champion si il est devenu fou. CM Punk répond que non, évidemment. Nash accepte la proposition de CM Punk, ce dernier jubile.

John Laurinaitis remercie Brodus Clay d'avoir saccagé l'ordinateur du GM anonyme, il espère maintenant pouvoir travailler en paix, sans que personne ne lui mette des bâtons dans les roues. CM Punk les croise et John Laurinaitis lui annonce qu'il affrontera Kevin Nash et un partenaire mystère dans un handicap match ce soir dans le main-event.


ALEX RILEY VS. MICHAEL McGILLICUTTY. SINGLE MATCH
Alex Riley fête son retour après quelques semaines d'absences, au même titre que son adversaire. Les deux hommes essaient de bien faire dans le but de se faire valoir mais à ce jeu-là, c'est celui que l'on surnomme A-Ry qui va prendre le dessus. Il porte son Lifting DDT pour le compte de trois et la victoire. Alex Riley est de retour, pour vous jouer un mauvais tour.
VICTOIRE DE ALEX RILEY PAR PINFALL.

En coulisses, on retrouve David Otunga qui semble réticent à l'idée de rentrer dans le bureau de John Laurinaitis. Otunga prend le risque et s'y rend quand même. John Laurinaitis l’accueille à bras ouvert et lui explique que son récent traitement est dû au fait qu'il l'avait déçu lorsqu'il l'avait remplacé. David Otunga s'excuse à propos de ça et John Laurinaitis accepte ses excuses. John Laurinaitis désire lui parler juridique. Brodus Clay pousse le cameraman hors du bureau et claque la porte.

DREW McINTYRE VS. ZACK RYDER. SINGLE MATCH
Drew McIntyre contrôle la majeure partie de la rencontre par le biais d'un brawl lent. Le match prend de la vitesse lorsque l'écossais est sur le point d'en finir après un Inverted Alabama slam. Plus tard dans le match, McIntyre est prêt pour porter le Future Shock mais la musique de Mason Ryan le fait paniquer. Le gallois vient jouer les troubles-fêtes sur la rampe. Zack Ryder en profite, Rough Ryder pour le compte de trois et la victoire. Ryan jubile, McIntyre enrage.
VICTOIRE DE ZACK RYDER PAR PINFALL.

Michael Cole et Jerry Lawler parlent des Slammy Awards de la semaine prochaine. Quelques catégories sont présentées, mais Micheal Cole ne semble s'intéresser qu'au Slammy qu'il pourrait recevoir dans sa catégorie pour la troisième année de suite.

Scott Stanford reçoit Drew McIntyre, toujours très en colère après l'intervention de Mason Ryan dans son match. Drew McIntyre explique qu'il est le Chosen One, qu'il est toujours le future de cette compagnie. Sa seule préoccupation, c'est le Royal Rumble, pas Mason Ryan. Il challenge alors le gallois dans un match pour la semaine prochaine, le vainqueur participe au Rumble, le perdant n'y participe pas. Aussi simple que ça.


BRIE BELLA VS. KELLY KELLY VS. EVE. TRIPLE THREAT MATCH
Après avoir reçu un mauvais coup, Nikki prend la place de sa soeur dans le combat, mais cela n'arrangera pas leurs affaires. Eve tente le Evesault sur Kelly Kelly mais Nikki Bella brise le compte, elle porte le Bella Buster sur Eve mais Kelly Kelly brise le compte. Kelly Kelly porte sans plus attendre le K2 - Kelly Kick pour le compte de trois et la victoire.
VICTOIRE DE KELLY KELLY PAR PINFALL.

Une nouvelle publicité pour les Slammy Awards de la semaine prochaine est jouée, on nous rappelle que le Rock sera présent pour l'occasion.

La musique de John Cena se met en route et ce dernier se pointe sur le ring. John Cena demande aux fans si ils ont bien regardés la vignette qui a précédé son arrivée. Le Rock sera présent, oui. Le Rock nous honorera de sa présence seulement un mois environ après sa dernière apparition, un record cette année ! John Cena continue de blaguer sur la situation mais il est coupé par le Miz et R-Truth. Le Miz demande à John Cena de la fermer. La seule chose qui intéresse les fans, c'est le fait que le Miz soit parvenu à battre John Cena dans le main-event de Wrestlemania et de l'avoir fait encore hier, lors du Wrestlemania rematch. La semaine prochaine, personne ne se souciera du Rock, tout le monde sera penché sur le Miz lorsqu'il recevra le prix de lutteur de l'année. Le Miz explique qu'il volera la vedette à John Cena et au Rock comme l'année dernière à Wrestlemania puisqu'il remportera le Royal Rumble et qu'il fera de nouveau le vrai main-event de cette année. John Cena sourit et propose au Miz un autre rematch ce soir. Le Miz refuse, il est trop "awesome" pour lui. R-Truth termine le segment en disant que c'est la vérité, rien que la vérité.


EVAN BOURNE VS. JACK SWAGGER ©. SINGLE MATCH
Evan Bourne prend le contrôle de la rencontre grâce à sa rapidité et à son agilité. Jack Swagger se voit contraint de ralentir le match et ça paye. Il obtient un compte de deux après le Red, White and Blue Thunder Bomb. Bourne revient dans le match et il arrive même à porter le Air Bourne pour le compte de deux seulement après que Dolph Ziggler, en ringside, fasse perdre du temps à l'arbitre. Il n'en croit pas ses yeux. Jack Swagger perd patience, et y va du Ankle lock. Bourne attrape une corde mais Swagger refuse de lâcher prise, l'arbitre le disqualifie.
VICTOIRE DE EVAN BOURNE PAR DISQUALIFICATION.

Jack Swagger continue de porter le Ankle Lock malgré les réprimandes de l'arbitre. Kofi Kingston arrive en courant et porte le Trouble In Paradise sur Jack Swagger pour lui faire lâcher prise. Vickie Guerrero ordonne à Dolph Ziggler d'y aller mais le double-champion aide juste Swagger à sortir du ring. Kingston aide Bourne à se relever et les deux compères d'Air Boom font comprendre aux champions par équipe qu'ils reprendront les ceintures.

Alberto Del Rio retrouve John Laurinaitis en coulisses et lui ordonne d'annuler le contrat signé la semaine dernière. Alberto Del Rio veut faire jouer sa clause de rematch, il veut récupérer le titre de la WWE. John Laurinaitis lui explique que Del Rio a signé, qu'il ne peut rien faire, il ne peut user de son influence. David Otunga confirme, rien n'est possible légalement. Del Rio enrage, et quitte le bureau de John Laurinaitis pour aller effectuer son match.


ALBERTO DEL RIO VS. GOLDUST. SINGLE MATCH
Comme à chaque fois qu'Alberto Del Rio perd la ceinture de la WWE, il s'en donne à coeur joie en se défoulant sur son adversaire. Alberto Del Rio porte le Cross Armbreaker après avoir placé son traditionnel Double knee armbreaker mais Goldust utilise la même technique que CM Punk la veille pour s'en défaire. Del Rio est surpris. Goldust parvient à placer le Final Cut pour le compte de trois et la victoire.
VICTOIRE DE GOLDUST PAR PINFALL.

Goldust quitte rapidement le ring, il attrape Ricardo Rodriguez pour lui faire un bisou sur la bouche avant de remonter la rampe d'accès direction les coulisses. Alberto Del Rio reste dans le ring, choqué et sur le cul par ce qu'il vient de se passer. Ricardo Rodriguez essaie de l'aider à se relever mais Del Rio le repousse violemment, Rodriguez trébuche et en tombe à l'extérieur du ring. Del Rio est incontrôlable.

Kevin Nash, en tenue de lutte, marche en coulisses. Il frappe à une porte, l'ouvre, et demande à son interlocuteur si il est prêt. Après quelques secondes de mise en attente, c'est Sean Waltman aka X-Pac qui sort de cette loge, lui aussi en tenue de lutte. Il semblerait donc que Waltman soit le partenaire de Nash ce soir.


CM PUNK © VS. KEVIN NASH & X-PAC. HANDICAP MATCH
CM Punk a beau essayé de bien faire, ses adversaires ne sont pas les mêmes que le mois dernier, pas de Ricardo Rodriguez pour affaiblir l'équipe opposée. Kevin Nash use de son expérience. Walking sidewalk slam, Corner foot choke sont de mise. Plus tard, CM Punk parvient à porter le GTS sur Sean Waltman mais Nash le coupe avec le Big boot. Pac fait le tag et Nash n'a plus qu'à finir le travail avec le Jackknife Powerbomb.
VICTOIRE DE KEVIN NASH & X-PAC PAR PINFALL.

Kevin Nash récupère la ceinture de la WWE et un micro. Kevin Nash se penche sur la carcasse de CM Punk et lui explique en quoi il a fait la plus grosse erreur de sa vie. Nash dit que CM Punk n'a pas idée de la merde dans laquelle il s'est mise à partir de ce soir. Il lui dit qu'il est à la fois stupide et dénué de tout bon sens. Kevin Nash pose le pied sur le torse de CM Punk et soulève le titre de la WWE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gumpy
Do you smell ?
avatar

Messages : 236
Date d'inscription : 14/11/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: WWE by BES & Gumpy.   Jeu 8 Déc - 16:13

Laurinatis souhaite conserver les pleins pouvoirs, et c'est l'ordinateur qui en subit les conséquences, bien vu.

J'aime beaucoup le premier segment, tu n'oublies pas ce qui s'est fait, et je trouve l'idée d'un match pour le titre entre les deux vraiment cool, j'attends de voir la suite de la feud. Bon, pour le Main-Event, peu de mystère sur le partenaire, qui sera certainement Waltman, quoi.

Tu as décidé de remettre Riley et McGillicutty sur les rails, donc faudra voir si ça continue dans les semaines à venir.

Otunga est bon dans son rôle, j'aime bien. Maintenant, je ne sais pas où ça va nous emmener, j'espère que toi, tu le sais.

Tu donnes du momentum à McIntyre, tout en continuant sa feud face à Ryan et en faisant gagner Ryder, c'est du très très bien joué pour le midcard de RAW. J'espère que Drew il va dégager Ryan du Rumble, j'peux pas le voir le Gallois.

Le 3-Way il fait quand même super bouche-trou. clown

Cena est parfait dans son rôle, le Miz aussi. Je trouve cependant dommage que Truth soit un peu trop en retrait, et qu'il se contente de ne faire que pot de fleur.

Tu continues la feud autour des titres par équipes en donnant de la crédibilité aux deux hommes, et de l'intensité à la feud. J'aime bien voir Ziggler comme le mec qui ne se mouille pas, qui est toujours prêt à se battre, mais faut pas lui demander de trop en faire.

Le retour de Goldust est énorme tant il est inattendu, et j'trouve ça encore plus cool sa victoire tant c'est crédible, dans le sens où il est opportuniste et Del Rio incapable d'apprendre de ses erreurs. Bordel, Goldust quoi.

Le ME et la fin du show va dans le sens du début de soirée, c'est bien amené, bien construit. Maintenant, reste à savoir si Triple H aura un rôle à jouer, nous verrons.

Un bon petit RAW post-PPV qui commence dès à présent à planter le décor pour le Rumble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gumpy
Do you smell ?
avatar

Messages : 236
Date d'inscription : 14/11/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: WWE by BES & Gumpy.   Dim 11 Déc - 13:42


- WWE SMACKDOWN. FROM THE RICHMOND COLISEUM, RICHMOND. DECEMBER 23TH 2011 -

Avant le générique, une vidéo nous remontre ce qu'il s'est passé à TLC. On aperçoit notamment plusieurs ralentis de la droite du Big Show sur Daniel Bryan.

Sheamus est le premier homme à se présenter ce soir, tout sourire et heureux d'avoir remporté une chance pour un combat d'aspirant numéro un au titre de champion détenu par Mark Henry. Sheamus nous explique qu'il a un vieux compte à régler avec Mark Henry, un vieux compte qui traine depuis Summerslam et leur combat qui n'avait pas terminé de la meilleure des manières pour l'Irlandais. Il nous dit qu'il compte bien remporter son combat ce soir, et qu'après, il s'occupera de Mark Henry comme il se doit, et mettre un terme à leur histoire. Le Great White s'adresse ensuite à Randy Orton, et se contente de lui dire que le RKO qu'il a reçu à TLC est de bonne guerre, qu'il l'accepte, mais qu'il ne compte pas en rester là.

Une vidéo est diffusée où on y voit, de dos, un forgeron frapper sur un objet dans les flammes. Cette vidéo est coupée en plein milieu par une autre vidéo, nous annonçant l'arrivée d'un prophète, le second jour de l'année 2012, qui détruira tous ceux qui ne sont pas assez fort. La vidéo nous annonce également la fin du monde, look within'.


HUNICO & PRIMO VS. THE USOS. TAG TEAM MATCH
La rencontre est plutôt équilibrée, les Usos ne se font pas surprendre par les tentatives de déconcentration provenant d'Epico et Rosa Mendes à l'extérieur du ring. Mieux, Jey Uso parvient à éjecter Primo du ring, et Jimmy arrive à porter un small package pour faire gagner son équipe.
VICTOIRE DES USOS PAR PINFALL.

Après la rencontre, les Usos semblent prêt à remettre ça, mais le groupe de latinos préfère battre en retraite, pour le moment.

Ted DiBiase rend une petite visite à Teddy Long dans son bureau, toujours accompagné par un banquier tenant une mallette. DiBiase veut s'entretenir avec Long à propos d'une possibilité d'obtenir un nouveau combat pour le titre Intercontinental. Long refuse, mais DiBiase lui dit qu'il peut y mettre le prix. Le banquier pose alors une mallette devant Long qui regarde DiBiase bizarrement avant de lui dire qu'il n'est pas à vendre. Long quitte le bureau, DiBiase enrage de voir sa tentative échouée, mais Aksana, en partant à son tour, lui glisse un petit mot à l'oreille, qui semble ravir le Million Dollar Son.

Sur le ring, Tyson Kidd nous rappelle qu'il a lancé un challenge à quiconque la semaine, et que le moment est venu pour lui d'affronter le premier homme qui se présentera. Quelques secondes passent et finalement, c'est Sin Cara qui arrive.


TYSON KIDD VS. SIN CARA. SINGLE MATCH
Le combat est technique et aérien, Sin Cara riposte à la technique de Kidd par sa voltige. Les deux hommes obtiennent plusieurs nearfalls, et Kidd est à deux doigts de remporter le combat suite à son Springboard Elbow Drop. La rencontre va cependant dégénérer quand, après une projection en dehors du ring, Sin Cara se fait attaquer par Los Aviadores.
VICTOIRE DE SIN CARA PAR DISQUALIFICATION.

Tyson Kidd est dégoûté, mais cela n'empêche en rien Los Aviadores de s'en prendre à Sin Cara qui termine le crâne contre l'escalier en métal. Excédé par la fin de son combat, Tyson Kidd y va d'un Springboard Leg Drop directement sur la tête de Sin Cara à l'extérieur du ring. Le Canadien vient d'évacuer toute sa frustration.

En pleine vidéo promo pour les Slammy Awards, la vidéo "look within" fait son second retour de la soirée.

Laycool se retrouve à présent sur le ring. Les deux femmes, toutes excitées, se congratulent mutuellement pour leur victoire de dimanche. Michelle McCool interrompt cependant Layla et voudrait faire passer un message. Elle explique que son retour est, pour elle, une sorte de rédemption. Elle estime être redevable de Layla pour ce qu'il s'est passé plus tôt cette année, et que jamais elle n'aurait dû laisser tomber celle qu'elle considère comme étant plus que sa meilleure amie, la femme de sa vie. Touchée, Layla et McCool se font un câlin et se jurent de ne plus jamais se disputer et, ensemble, de venir à bout de ces deux sorcières que sont Natalya et Beth Phoenix.


LAYCOOL VS. KAITLYN & AJ. TAG TEAM MATCH
Laycool se comporte comme si il n'y avait jamais eu la moindre séparation. Leurs enchainements et autres changements sont fluides et sont effectués quand il le faut. En face, la vivacité et la fraicheur des deux anciennes rookies d'NXT n'est pas suffisant et Kaitlyn doit subir la loi du Faithbreaker de McCool.
VICTOIRE DE LAYCOOL PAR PINFALL.

Après la rencontre, les deux filles s'enlacent et fêtent un peu leur victoire avant de repartir en oubliant pas de lâcher une petite tape amicale à Kaitlyn et AJ, qui se sont bien battues.

En zone d'interview, nous retrouvons Heath Slater et Justin Gabriel. Les deux hommes nous expliquent l'évolution de leur situation. Gabriel explique que grâce à Heath, il s'est rendu compte qu'il ne prenait pas le bon chemin, la bonne direction. Slater ajoute qu'ils n'ont jamais eu leur chance dans ce roster, et que ce n'est pas normal. Ils sont catalogués comme des perdants et ils n'ont pas le droit au respect. Gabriel ajoute que cette situation touche d'autres personnes. Slater termine en affirmant qu'ils comptent bien s'offrir eux-même leur chance de réussir.


MARK HENRY © VS. WILLIAM REGAL. SINGLE MATCH
L'Anglais a lui-même demandé ce combat, et il risque fort de le regretter. Mark Henry donne une véritable leçon de force au vétéran qui subit la loi de non pas un, mais de deux World Strongest Slam.
VICTOIRE DE MARK HENRY PAR PINFALL.

On se retrouve à présent dans le parking, avec Ted DiBiase et son banquier. Les deux hommes semblent attendre depuis un moment lorsqu'enfin, Aksana arrive. La secrétaire de Teddy Long explique à Ted qu'elle peut faire quelque chose pour lui, et qu'elle peut lui obtenir un match pour le titre Intercontinental. En échange, elle souhaite juste empocher ce qu'il se trouve dans la mallette. DiBiase sourit, et glisse un billet de cent dollars dans le décolleté d'Aksana, lui disant qu'il s'agissait d'une avance, en guise de bonne foi, et qu'elle aurait le reste lorsque lui aura eu son match. Un pacte semble se conclure.

De retour sur le ring, Daniel Bryan fait son entrée pour son combat. Il arbore un énorme bleu à la mâchoire, et il voit justement le Big Show le rejoindre sur le ring. Premièrement, Show s'excuse pour ce petit accroc, il était sous le coup de la déception et n'a pas maitrisé son geste. Il se trouve cependant des circonstances atténuantes et montre une vidéo à Daniel Bryan, montrant les différents faits de matchs en défaveur du Big Show. Bryan répond simplement qu'il ne peut rien y faire, et que Show ne peut s'en prendre qu'à lui-même s'il a perdu. Teddy Long se pointe au même moment et nous annonce qu'après visionnement du combat, il a décidé de donner un autre match de championnat au Big Show, la semaine prochaine ! Il ajoute qu'il s'agit de sa dernière opportunité, et qu'il n'aura plus le droit à un quelconque match tant que mark Henry sera le champion. Show est d'accord, et suggère au GM de mettre Daniel Bryan en tant qu'arbitre. Long accepte, Bryan ne comprend pas vraiment, et Big Show quitte le ring.


DANIEL BRYAN VS. JOHNNY CURTIS. SINGLE MATCH
Le gagnant de la saison quatre de NXT ne fait vraiment pas le poids face à Daniel Bryan qui le soumet en moins de deux minutes avec son Cattle Mutilation.
VICTOIRE DE DANIEL BRYAN PAR SOUMISSION.

Daniel Bryan rejoint rapidement les backstages et croise Heath Slater et Justin Gabriel sur la rampe d'accès. Les deux hommes montent sur le ring et proposent d'aider Johnny Curtis à se relever. Le gagnant de la saison quatre d'NXT n'hésite pas longtemps et se fait remettre debout par Gabriel et Slater qui, après une tape sur le torse de Curtis, repartent à leur tour.

On apprend que la semaine prochaine, Los Aviadores défieront les Usos et Sin Cara dans un six-man tag team match. On nous rappelle ensuite le Main-Event du soir qui aura lieu juste après l'interview que voilà.

Matt Striker nous accueille en compagnie de Wade Barrett et de Cody Rhodes. Barrett explique qu'ils sont au repos forcé ce soir car ils subissent le contre-coup du match de dimanche dernier. Il affirme cependant qu'il reviendra en pleine forme dès la semaine prochaine et que sa prochaine étape est de se qualifier pour le prochain grand événement, le Rumble Match ! Rhodes, quant à lui, explique qu'il veut régler son compte à Randy Orton une bonne fois pour toute, et qu'il met en jeu sa ceinture de champion Intercontinental pour qu'il l'affronte la semaine prochaine dans un Two out of Three Falls.


SHEAMUS VS. RANDY ORTON. #1 CONTENDER MATCH
Le match est rythmé, chaque homme donne tout ce qu'il a car la récompense en vaut la peine. Sheamus repousse une tentative de RKO, et Orton un Brogue Kick. Les deux hommes se connaissent très bien et il est difficile de piéger l'autre. Sheamus tente son Celtic Cross, mais Orton le contre avec un RKO, lui-même repoussé par Sheamus qui enchaine rapidement avec son Brogue Kick pour la victoire.
VICTOIRE DE SHEAMUS PAR PINFALL.

Sheamus est donc le tout nouveau challengeur au titre poids-lourds et il aura la chance d'affronter Mark Henry lors du Royal Rumble. Sa célébration est cependant de courte durée puisque Christian sort du public et lui porte un Killswitch par derrière.



Vivement la semaine prochaine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BES
Plombier Polonais
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 14/11/2011
Age : 30

MessageSujet: Re: WWE by BES & Gumpy.   Lun 12 Déc - 10:42

Si mon commentaire pue la merde, c’est parce que j’ai une migraine.

Ça commence bien avec cette intervention de Sheamus. Sheamus est un guerrier, les propos sont logiques. Pourquoi Randy Orton n’est pas venu répondre ? Pas d’inspi ?

Lol, les promos.

Bonne victoire des Usos. Ils prennent de l’ampleur et c’est quelque chose que j’aime bien. Ils sont sympas. Je ne sais pas comment et combien de temps surtout tout ça va durer mais bonne chance. Sin Cara disparaît de la feud en douce, alors ?

Aksana, serais-tu une pute ? Par contre, je trouve que c’est le segment de trop pour Ted Dibiase. Ca commence à faire un peu trop longtemps qu’on a compris qu’il va se diriger vers une gimmick similaire à celle de son père, à acheter les gens, mais là, tu t’enfonces dans une impasse. C’est dommage, ton Dibiase m’intéresse pourtant.

EDIT : Bon, pourquoi pas. J’ai rien dit, lol. On verra bien où est-ce que ça nous mène la semaine prochaine, allez !

Les aviateurs, ils sont vraiment sur deux fronts en fait. Sin Cara et les Usos ne se prêtent plus main forte. Primo, Dos et Tres ne sont pas crédibles, vire-les !

Si tu perds, tu n’auras plus de match de championnat tant que machin est champion. Petite coquine. C’est sympa les excuses du Big Show, ça donne du volume à la chose. Je vois pas où tu veux aller avec le remake du match de TLC mais j’accepte.

Slater et Gabriel, c’est une bonne chose, mais pas Curtis.

Je me doutais bien que Sheamus allait prendre le shot. Reste à savoir maintenant quel rôle jouera Christian dans cette affaire. Tu pouvais pas attendre le "30 décembre", hein.

C'est mieux maintenant que tu as moins d'obligations post-SS !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gumpy
Do you smell ?
avatar

Messages : 236
Date d'inscription : 14/11/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: WWE by BES & Gumpy.   Lun 12 Déc - 14:13

Pas d'intervention d'Orton car je ne voyais pas le plus qu'il aurait pu apporter, pour le coup.

Merci pour le commentaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BES
Plombier Polonais
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 14/11/2011
Age : 30

MessageSujet: Re: WWE by BES & Gumpy.   Mar 13 Déc - 1:32


- WWE MONDAY NIGHT RAW. LIVE FROM THE ALLSTATE ARENA IN ROSEMONT, IL. DECEMBER 26TH 2011 -

John Laurinaitis et Brodus Clay sont déjà dans le ring. John Laurinaitis souhaite la bienvenue à tout le monde et déclare cette nouvelle cérémonie des WWE Slammy Awards officiellement ouverte. John Laurinaitis souhaite une bonne soirée à tout le monde et tient à rassurer les fans, ce soir non plus, ils ne seront pas dérangés par le GM anonyme. Brodus Clay quitte le ring pour détruire à nouveau l'ordinateur sous les huées du WWE Universe.

La musique de Dolph Ziggler se met en route et le champion US et par équipe arrive avec son coéquipier, Jack Swagger, pour commencer la remise de prix avec la catégorie de manager de l'année. Les deux champions se chamaillent un peu mais le deux semblent être d'accord pour dire que leurs carrières ont pris une toute autre tournure dès lors qu'ils ont travaillés avec Vickie Guerrero, et toutes ces ceintures le prouvent. Les nominés sont Maxine, Vickie Guerrero, Brodus Clay et Alex Riley. Dolph Ziggler annonce sans grosse surprise que Vickie Guerrero remporte le trophée. Cette dernière arrive et s'excuse, mais les fans ne la laissent pas parler. Vickie Guerrero insiste, et s'excuse encore. Elle remercie tout le monde pour ce trophée et va même jusqu'à dire que sans elle, ses clients ne seraient rien. Dolph Ziggler tire la grimace à ces derniers propos. Vickie Guerrero est le manager de l'année.

On retrouve John Laurinaitis en coulisses avec David Otunga. John Laurinaitis demande à David Otunga de délivrer quelques messages pour lui ce soir. Soirée spéciale, traitement spécial. Les titres par équipe ainsi que le titre féminin seront défendus ce soir, respectivement contre les vainqueurs de l'award de l'équipe de l'année et de la diva de l'année. David Otunga prend une gorgée de café et part remplir sa tâche.

La musique de Rey Mysterio se met en route et ce dernier arrive, avec des béquilles. Le WWE Universe est extrêmement heureux de le revoir. Rey Mysterio explique que sa convalescence se passe au mieux et qu'il sera bientôt de retour. Ce soir, il présente l'award de la régression de l'année. Les nominés sont Jack Swagger, Drew McIntyre, Ted Dibiase et Tyson Kidd. Rey Mysterio ouvre l'enveloppe et c'est Drew McIntyre qui reçoit ce prix. L'écossais arrive, en colère, et dit que cet award ne représente rien. Il dit que ce n'est pas le passé qui compte, mais le futur, il est le chosen one. Drew McIntyre parle du Royal Rumble, il dit qu'il se qualifiera pour cette compétition le tout en éliminant Mason Ryan de celle-ci. Drew McIntyre prend son award et dit qu'il représente un tout autre Drew McIntyre, ce sera sa motivation pour continuer, et grâce à ce trophée, il sera champion de la WWE un jour.


DREW McINTYRE VS. MASON RYAN. SINGLE MATCH
Mason Ryan remporte les traditionnelles épreuves de force et cela lui permet de prendre le dessus lors de cette rencontre. Dans un élan de désespoir, Drew McIntyre parvient à porter un Big boot, mais Masn Ryan revient, et porte le Pumphandle slam pour le compte de deux seulement. Mason Ryan veut en finir en portant le Wrenching full nelson mais McIntyre se retourne, chope les bras de son adversaire, Future Shock, un, deux, trois. Drew McIntyre participera au Royal Rumble match.
VICTOIRE DE DREW McINTYRE PAR PINFALL.

Alors que Drew McIntyre célèbre sa victoire, le qualifiant pour le Royal Rumble match, la musique de Good Ol' JR se met en route. Jim Ross est ici pour remettre l'award du commentateur de l'année. Les nominés sont Michael Cole, Jerry Lawler, Booker T et Josh Mathews. Jim Ross veut ouvrir l'enveloppe mais John Laurinaitis interrompt le tout. John Laurinaitis demande à Jim Ross de s'en aller immédiatement parce qu'il n'est pas le bienvenue. Il ne sait même pas qui l'a invité à remettre ce prix. John Laurinaitis demande à Michael Cole de terminer ceci. Cole arrive et ouvre l'enveloppe et le vainqueur est... Michael Cole. Cole jubile et se félicite d'être 3-times Slammy Award winner. Cole dit que pour remercier ses fans, il luttera ce soir, il challenge n'importe quel annonceur dans un match.

En coulisses, Zack Ryder présente son Internet Slammy Award aux Bella Twins. Curt Hawkins les interrompt et il demande aux Bellas de signer sa pétition afin de lui permettre à apparaître plus souvent à la télévision. Les Bellas s'excusent, elles doivent y aller. Zack Ryder dit à son vieil équipier qu'il va signer cette pétition parce qu'il le fait pitié. David Otunga arrive dans le cadre afin de dire à Ryder que cela ne sera pas nécessaire puisque John Laurinaitis vient de signer un autre combat pour ce soir. Les anciennement Major Brothers affronteront Awesome Truth. Ryder fait la gueule, Hawkins aussi d'ailleurs.

La musique de Trish Stratus se met en route et la plus grande diva de tous les temps arrive pour remettre l'award de la diva de l'année. Trish Stratus parle du fait d'être une diva et tout ce que cela représente. Toutes les divas du roster sont éligibles. Après un roulement de tambour, on apprend que Kelly Kelly remporte l'award cette année. Kelly Kelly arrive, embrasse Trish Stratus, récupère son Slammy avant de rejoindre le ring puisqu'elle remporte un title match aussi. La musique de Beth Phoenix se met en route et cette dernière arrive, en colère, se demandant comment Kelly Kelly peut remporter ce Slammy. Elle dit être la diva de la décennie et qu'elle le prouvera une fois encore maintenant.


KELLY KELLY VS. BETH PHOENIX ©. DIVAS CHAMPIONSHIP MATCH
Kelly Kelly est sur le point de créer la surprise à plusieurs reprises, en portant divers Roll-up. Beth Phoenix perd patience et décide de casser le rythme de la rencontre. La championne parvient à porter le Beth Valley Driver. Elle n'a plus qu'à attendre que la diva de l'année se relève pour la finir avec le Glam Slam.
VICTOIRE DE BETH PHOENIX PAR PINFALL.

La musique de Goldust démarre et ce dernier arrive avec Aksana. Goldust demande à Aksana comment elle va depuis qu'elle lui a brisé le coeur en le giflant le jour de leur mariage. Aksana dit qu'elle va bien, qu'elle a trouvé l'homme de ses rêves, elle salue son Teddy Bear et se dit très impatiente de le retrouver vendredi. Goldust ironise, disant que les femmes sont cruelles. On passe maintenant à l'award de la révélation de l'année. Les nominés sont Daniel Bryan, Zack Ryder, Cody Rhodes et Dolph Ziggler. Aksana écorche le nom de Cody Rhodes lorsqu'elle l'annonce vainqueur mais qu'importe, le champion Intercontinental arrive. Goldust veut embrasser son petit frère mais Cody lui conseille de s'en aller. Goldust dit que personne ne l'aime, et s'en va. Cody Rhodes tient à remercier une personne, lui-même ! Cet award, il l'a gagné tout seul, screw son père, screw Hardcore Holly, screw Ted Dibiase et surtout, screw Randy Orton ! Cet award n'est qu'un début, croyez-le.

C'est maintenant au tour de passer à l'award de l'équipe de l'année. Les nominés sont Air Boom, Awesome Truth, David Otunga et Michael McGillicutty et les Divas of Doom. Heath Slater et Justin Gabriel arrivent pour remettre ce prix. Slater s'indigne du fait que Gabriel et lui ne soient pas nominés. Slater explique à Gabriel que ce fait démontre bien ce qu'il lui disait vendredi dernier lors de Smackdown. Heath Slater passe maintenant aux résultats, annonce qu'Air Boom remporte le prix, et termine en disant que ces awards seront pour eux l'année prochaine. La musique des anciens champions par équipe se met en route, Kofi Kingston et Evan Bourne arrivent, avec leurs slammy awards, plus heureux que jamais. Ils vont directement dans le ring puisque comme Kelly Kelly tout à l'heure, ils ont remportés un match de championnat dans leur catégorie.


DOLPH ZIGGLER © & JACK SWAGGER © VS. AIR BOOM. WWE TAG TEAM CHAMPIONSHIP MATCH
Dolph Ziggler est le premier à prendre le contrôle de la rencontre. Il porte le Jumping elbow drop sur Evan Bourne mais seulement pour le compte de deux. Il tente maintenant d'endormir son adversaire avec le Sleeper hold mais Kingston vient casser la prise. Bourne parvient à faire le changement avec Kingston mais Ziggler coupe tout de suite Kingston avec le Zig-Zag. L'arbitre ne compte pas. Swagger avait fait un blind tag. Il vient porter le Ankle Lock sur Kingston. Ziggler reste dans le ring et commence à discuter avec Swagger. Les deux hommes s'engueulent alors que Kingston tient les cordes. Swagger ne voit rien, ne lâche pas le Ankle Lock et se fait disqualifier.
VICTOIRE DE AIR BOOM PAR DISQUALIFICATION.

Dolph Ziggler s'arrachent les cheveux. Vickie Guerrero est plus heureuse que jamais, ses clients sont toujours champions après tout. Dolph Ziggler récupère ses ceintures et quitte le ring sans attendre Guerrero et Swagger, qui, eux, ne comprennent pas.

La musique de Bret Hart se met en route et ce dernier arrive. Le WWE Universe l'acclame et Bret Hart nous apprend qu'il est ici pour remettre le prix du match de l'année. Au fil de sa carrière, grand nombre de ses combats ont été qualifiés de match de l'année. Ce soir, il va en introduire un nouveau. Les nominés sont Triple H vs. The Undertaker à Wrestlemania XXVII, John Cena vs. CM Punk à Money in the Bank, Randy Orton vs. Christian à Over the Limit et le 40-man Royal Rumble match. Bret Hart galère pour ouvrir l'enveloppe, et nous apprend que CM Punk et John Cena remportent cette récompense. La musique du champion de la WWE se met en route et CM Punk arrive. CM Punk remercie Bret Hart et nous explique que cet award rentre dans sa logique des choses, puisqu'il est le meilleur au monde. Il est interrompu par John Cena qui lui demande comment ils vont faire pour couper le slammy en deux. John Cena propose à CM Punk d'y aller une fois encore, ce soir, dans le main-event, afin de clore cette année en beauté. CM Punk accepte la proposition de John Cena. Le match de l'année sera donc rejouée ce soir.

CM Punk et Bret Hart repartent en coulisses alors que John Cena nous montre une enveloppe. Il nous apprend que dedans se trouve le nom du vainqueur de celui qui remporte le Slammy Award de la catch-phase de l'année. John Cena ouvre l'enveloppe et commence à tirer la gueule. John Cena, visiblement embêté, annonce le Miz comme lauréat. La musique du Miz commence et ce dernier arrive avec R-Truth. Le Miz ironise, se faire remettre un slammy award des mains de John Cena, son pire ennemi, quel comble pour Cena. Le Miz nous explique qu'il a remporté cette récompense car cette catch-phrase représente ce qu'il a accompli cette année, il revient notamment sur ses deux mémorables victoires sur John Cena. Il dit qu'il s'appelle le Miz et qu'il est clairement "awesome". John Cena ne veut plus écouter ces conneries, il préfère s'en aller.

John Cena longe un couloir en coulisses et passe devant une porte. La caméra reste sur cette porte qui finit par s'ouvrir, il s'agit du Rock. Le Rock renifle les alentours et dit que ça sent la merde tout d'un coup avant de retourner dans sa loge.


AWESOME TRUTH VS. ZACK RYDER & CURT HAWKINS. TAG TEAM MATCH
Zack Ryder et Curt Hawkins n'arrivent pas à s'entendre, et cela leur sera rapidement préjudiciable. Curt Hawkins en a ras-le-bol et décide de s'en aller. Zack Ryder, tout seul, ne fait pas le poids. Le Little Jimmy's Finale est porté et R-Truth couvre Ryder pour le compte de trois et la victoire.
VICTOIRE DE AWESOME TRUTH PAR PINFALL.

Après Rey Mysterio, Trish Stratus et Bret Hart, c'est au tour de la présence surprise de Mick Foley de faire ravir le WWE Universe. La légende du Hardcore est ici pour remettre l'award du retour de l'année et les nominés sont CM Punk, Kevin Nash, Booker T et son ami, même si il lui a porté un Rock Bottom la dernière fois qu'ils se sont vu, le Rock. Mick Foley n'a pas le temps d'ouvrir l'enveloppe, il est interrompu par le Rock. La foule s'embrase et le People's Champ arrive. Il dit qu'il ne peut pas dire qu'il est finalement de retour à Rosemont, IL puisqu'il n'y a jamais foutu les pieds avant ce soir. Mais cela ne l'empêche d'être très heureux d'être ici. Le Rock prend l'enveloppe et la déchire. Il dit que tout le monde se fout de ce qu'il y a de marqué dans cette enveloppe. Le retour de l'année doit être desservi par le peuple et uniquement le peuple. Le Rock demande au peuple s'ils pensent que le retour du Rock est le retour de l'année. La foule fait bruyamment comprendre que oui. Le Rock prend le slammy award et dit que le peuple a parlé. Le Rock se demande maintenant où est John Cena. Le Rock se souvient très bien du Attitude Adjustment et l'en remercie. C'est de cette manière qu'il alimente son envie de lui envoyer son pied au cul. Le Rock dit que oui, il n'est pas présent toutes les semaines mais le Rock précise qu'il prépare quelque chose de spécial pour John Cena et qu'il sera là lorsqu'il le faudra. Can John Cena smell what The Rock is cooking ? Non.

Après la publicité, Michael Cole est dans le ring en tenue de "lutteur". Il regarde en direction de Jerry Lawler et lui demande s'il relève son challenge. Il se tourne vers le titantron et demande à Jim Ross de ramener son gros cul. Michael Cole devient tout pâle, c'est Booker T qui arrive pour répondre au challenge de Cole.


MICHAEL COLE VS. BOOKER T. SINGLE MATCH
Michael Cole essaie de quitter le ring, disant qu'il a un orteil cassé. Booker T lui donne un coup de pied dans le ventre et enchaîne avec le Scissors kick. Booker T enchaîne avec le Spin-a-Roonie, et le Book End sur Michael Cole pour la victoire.
VICTOIRE DE BOOKER T PAR PINFALL.

On termine les remises des slammy awards de cette année avec le prix du lutteur de l'année et pour remettre cet award, nous recevons Edge. Edge arrive et remercie le WWE Universe pour cet accueil. Edge annonce les nominés, il s'agit de CM Punk, du Miz, de John Cena, de Mark Henry, d'Alberto Del Rio et de Randy Orton. Christian arrive et interrompt Edge. Christian demande à Edge de répéter les noms des nominés. Edge s’exécute. Christian arrache la liste des mains d'Edge pour la relire lui-même. Il se demande comment ça se fait que lui, Christian, ne soit pas dans cette foutue liste. Il est le lutteur de l'année. Christian retourne en coulisses, en relisant une dernière fois la liste, se demandant où est l'arnaque. Edge reprend son rôle et nous apprend que CM Punk est le lutteur de l'année. CM Punk arrive et reçoit son deuxième trophée de la soirée. Le champion de la WWE reçoit une monstrueuse ovation et gueule "best in the world". CM Punk et Edge se font une accolade et nous allons passer au main event de ce soir.

JOHN CENA VS. CM PUNK ©. SINGLE MATCH
Les deux lutteurs finissent l'année en beauté et les fans se régalent. Near fall après near fall, personne ne semble pouvoir battre l'autre ce soir. John Cena porte le Attitude Adjustment mais CM Punk se dégage. CM Punk porte le Go To Sleep mais John Cena se dégage. John Cema porte le STF mais CM Punk arrive à rejoindre les cordes. CM Punk porte le Anaconda Vise mais John Cena parvient à casser la prise. Les deux hommes sont épuisés et ils ne finiront pas leur match puisque Kevin Nash et Sean Waltman arrivent pour leur casser la gueule.
NO-CONTEST.

Kevin Nash et Sean Waltman s'en donnent à coeur joie. CM Punk et John Cena sont passés à tabac et le WWE Universe commence à chanter le nom du Rock en boucle. Kevin Nash porte le Jackknife Powerbomb sur John Cena alors que Waltman porte le X-Factor sur CM Punk. Les prières des fans sont finalement exaucées. La musique du Rock démarre et ce dernier arrive en courant. Le Rock commence à faire le ménage avec de solides droites sur Nash et Waltman. La gifle du peuple est porté sur Waltman qui valse par dessus la troisième corde. Le Rock attrape Kevin Nash et lui porte le Rock Bottom. Le Rock taunt le People's Elbow et s'élance dans les cordes. Le Rock s'arrête net et hésite entre Nash et Cena. Le Rock préfère quitter le ring, expliquant que tout ça ne fait pas parti de ses plans. Le Rock célèbre avec les fans du côté de la rampe. Le dernier show de l'année se termine sur ces images.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gumpy
Do you smell ?
avatar

Messages : 236
Date d'inscription : 14/11/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: WWE by BES & Gumpy.   Mar 13 Déc - 16:57

T'as vraiment bien gérer l'ensemble de la cérémonie !

J'trouve le début du show un peu inutile, ça sert juste à trouver, une fois de plus, le moyen d'écarter le GM Anonyme, mouais. Ne tourne pas trop en rond avec cette affaire.

La première remise de trophée est bien gérée, on sent que Dolph est un poil à part, on dirait.
L'annonce de Laurinatis avec Otunga est très bonne, ça te permet de continuer les feuds et en même temps de donner un certain volume, une certaine saveur à ce dernier show de l'année.

Drew est donc le tout premier qualifié officiel pour le Rumble, et c'est bien. Il a été booké comme un petit underdog pour le coup et j'aime assez l'idée. Le futur pourrait enfin être beaucoup plus reluisant pour le Chosen One !

Jim Ross qui se fait dégager, c'est dans la logique de ce qu'il y a eu à RAW avant qu'on prenne en main la FB. J'ai pas trop compris pourquoi tu nous offres un combat de Michael Cole, par contre. clown

Hawkins apparait périodiquement mais ça reste drôle, les interactions avec Ryder sont chouettes. J'pense que t'as quelque chose à faire avec les Bellas, aussi. Et en parlant de Divas, Trish est bien dans son rôle, Kelly aussi. J'peux pas m'empêcher d'imaginer l'image, en plus, de la bimbo qui a réussit à lutter, et de la cruche bimbo qui ne sait pas lutter. Whatever, la victoire de Phoenix est bien, et tu l'utilises quand moi je ne m'en sers pas à SD!, c'est un bon petit roulement.

Aksana pour accompagner Goldust, c'est bien vu. Le trophée revient à Rhodes et tu me le buildes bien le garçon, la révélation de l'année, oui ! Par contre, c'est chaud de se dire qu'on a été obligé de filer le trophée de l'équipe de l'année à une team patchwork, putain. Bien joué la présentation de Slater et Gabriel.

Ziggler m'intrigue de plus en plus, et s'il quittait Vickie et Swagger ? Et si Swagger remontait la pente en ayant plus que Vickie à ses côtés ? C'est un bon filon, ça !

Bret Hart, c'est bien vu aussi. L'utilisation du personnage ainsi que la remise du trophée permet d'annoncer le ME, c'est bien vu, très bien vu. Cena qui remet le prix au Miz, c'est bien senti également, t'as une continuité dans tout ça.

Le fait que le Rock utilise le peuple est bien joué, ça donne du sens au personnage. Il semble aussi nous donner rendez-vous pour une surprise, mais laquelle ?

J'suis pas fan du Cole vs. Booker T, ça fait vraiment combat présent parce que tu ne savais pas qui mettre, en fait.

Christian et Edge, c'est très bien géré, tu restes dans le personnage pour Captain Charisma, et CM Punk, lui, fait le plein de récompenses. Le Main-Event qui ne trouve pas de vainqueur est une bonne solution aussi, ça donne des perspectives pour la suite et ça montre aussi qu'aucun des deux ne semble plus faible ou plus fort que l'autre. L'arrivée de Nash et Waltman permet de trouver le No-Contest. L'arrivée du Rock est logique, par contre un petit bémol sur la fin où le Rock repart un peu étrangement à mon goût.

Mais t'as vraiment bien géré la cérémonie, sur un format "1h30" et t'as réussi à donner un rôle à pas mal de lutteurs de SD!, en respectant tout ce qu'il se fait, bien joué !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BES
Plombier Polonais
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 14/11/2011
Age : 30

MessageSujet: Re: WWE by BES & Gumpy.   Mar 13 Déc - 19:22

C’était un calvaire de tout faire, crois-moi. Merci pour le commentaire. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gumpy
Do you smell ?
avatar

Messages : 236
Date d'inscription : 14/11/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: WWE by BES & Gumpy.   Mer 14 Déc - 15:10


- WWE SMACKDOWN. FROM THE CONSECO FIELDHOUSE, INDIANAPOLIS. DECEMBER 30TH 2011 -

Ce soir, Smackdown propose son dernier show de l'année et Michael Cole ne manque pas de nous le faire remarquer, puisque nous serons bientôt en 2012 et que cela marquera un tout autre virage dans l'univers de la WWE

Pas le temps, cependant, de prendre ses aises. En backstages, on aperçoit le groupe de Los Aviadores s'en prendre violemment à Sin Cara. Le Mexicain valse dans tous les sens, reçoit des coups à en cracher ses boyaux, et terminer la tête directement dans un camion de la WWE. Les Usos arrivent en courant et font fuir les latinos, mais le mal est fait. Teddy Long arrive peu après en compagnie d'une équipe médicale qui prend de suite soin de Sin Cara. Long s'adresse aux Usos et leur dit de trouver un nouveau partenaire pour leur match de ce soir, ou ils devront combattre dans un match handicap.

Une vidéo est diffusée. On aperçoit un masque de fer sur le sol et une main munie d'un gant noir s'en emparer avant d'entendre un rire sadique.


MICHELLE McCOOL VS. AJ. SINGLE MATCH
Il s'agit du premier combat en solo de McCool depuis son retour. Après un début de match compliqué où la vitesse d'exécution d'AJ lui a fait mal, McCool fait parler son expérience et reprend ses marques pour s'imposer avec un Big Boot.
VICTOIRE DE MICHELLE McCOOL PAR PINFALL.

Michelle ne manque pas d'adresser une nouvelle fois sa sympathie à AJ avec une tape amicale sur l'épaule avant de remonter la rampe en compagnie de Layla. Au même moment, Beth Phoenix, accompagnée de Natalya, déboule depuis la foule et s'en prend à Kaitlyn. Natalya, elle, porte rapidement un Powerslam à AJ avant de repartir aussi rapidement par les gradins, sous les yeux de Michelle et de Layla.

Une promo récapitulative sur les Slammys est diffusée.

Christian se présente sur le ring. Il nous parle du fait qu'il effectue ce soir son grand retour et qu'il a perdu encore un mois de sa carrière pour une blessure à la cheville causée par la faute de Sheamus. Captain Charisma nous parle ensuite du fait que Sheamus va recevoir un match de championnat lors du Royal Rumble alors que si quelqu'un mérite bien un match de plus pour ce titre, c'est Christian. Selon lui, personne n'a plus de mérite, de talent, et de légitimité que lui pour prétendre obtenir un autre match de championnat. Il demande au public de reprendre avec lui son slogan "One more match !". Ses Peeps suivent le mouvement, mais Sheamus coupe le tout avec son thème song, au grand damne de Christian.


CHRISTIAN VS. SHEAMUS. SINGLE MATCH
Pas vraiment dans le rythme, Christian est vite prit à parti par la puissance de Sheamus qui est à deux doigts de terminer le combat avec son Brogue Kick que Christian esquive de justesse. Double C se ressaisit et prend le contrôle du combat en surprenant Sheamus dans le coin du ring. Il obtient d'ailleurs un compte de deux suite à un Springboard DDT. Christian tente d'en terminer, mais son Killswitch est contré, et Sheamus tente de nouveau son Brogue Kick, que Christian esquive. Le pied de Sheamus se coince dans les cordes et Double C en profite pour lui frapper l'arrière de la jambe et ainsi le déséquilibrer et en profiter pour lui porter son Killswitch pour la victoire.
VICTOIRE DE CHRISTIAN PAR PINFALL.

Christian vient de battre Sheamus et il en profite pour se pavaner tout autour du ringside, fier d'avoir réussi son retour. Sheamus, lui, est vert de rage, et cela satisfait pleinement Christian.

En zone d'interview, Tyson Kidd nous parle de ce combat inachevé face à Sin Cara qui lui laisse un goût amer dans la bouche. Il est rapidement coupé par Wade Barrett qui l'écarte d'un revers de main avant d'annoncer qu'il souhaite rapidement se qualifier pour le Rumble et ainsi mieux se préparer pour cet événement. Kidd se refait une place dans le champ de la caméra pour dire que lui aussi souhaite participer au Rumble et le gagner. Barrett souffle du nez et lui dit que cette place a déjà trouvé preneur.

On retrouve Cody Rhodes sur le ring. Sans un mot, il pose son titre Intercontinental au milieu du ring et attend que Randy Orton se manifeste. Les secondes passent sans un bruit, jusqu'aux premières notes de la musique du Viper.


CODY RHODES © VS. RANDY ORTON. INTERCONTINENTAL CHAMPIONSHIP MATCH
Rhodes est bien décidé à mettre un terme à sa rivalité avec Randy Orton et lâche les chevaux dès le début du combat, à tort. Rhodes est désorganisé et Orton place rapidement un RKO ! La victoire lui tend les bras mais l'ancien tueur de légende préfère emmener Rhodes à l'extérieur du ring pour le projeter contre l'escalier. Orton semble vouloir mettre un terme à tout ceci et enlève les protections de la table des commentateurs avant d'y amener Rhodes. Orton tente le RKO mais Rhodes se dérobe et remonte sur le ring juste avant le compte de dix.
VICTOIRE DE CODY RHODES PAR COUNT-OUT.

Cody ne fait pas le fanfaron, et il n'y a pas de quoi. Il conserve son titre Intercontinental mais la punition annoncée n'aura pas lieu. C'est même Orton qui revient sur le ring et s'en prend à Rhodes avec du brawling. Le fils de Dusty Rhodes ne peut pas faire grand chose et termine la tête cloutée au sol par un RKO !

L'action est non-stop ce soir puisqu'au moment où Orton regagne les backstages, Teddy Long arrive sous le titantron et annonce à Cody Rhodes qu'il a un autre combat, ici et maintenant et que le titre Intercontinental est en jeu. Long laisse sa place au futur adversaire de Cody Rhodes qui ne semble pas bien avoir comprit ce qu'il se passait, Ted DiBiase.


CODY RHODES © VS. TED DiBIASE. INTERCONTINENTAL CHAMPIONSHIP MATCH
Cody n'a pas le temps de comprendre ce qu'il se passe ni même de se remettre de ses émotions, le combat débute et en moins de temps qu'il ne faut pour le dire, Ted DiBiase lui porte son Dream Street après l'avoir affaiblit avec quelques droites au préalable. La victoire ne fait pas de doute, le nom du nouveau champion non plus.
VICTOIRE DE TED DiBIASE PAR PINFALL.

Smackdown va terminer cette année avec un nouveau champion Intercontinental et cela en surprend plus d'un, des commentateurs aux fans, qui ne s'attendaient pas à cela. DiBiase, lui, ne fait pas la fine bouche et déguste ce plaisir d'être le nouveau champion, sans modération.

Nous sommes à présent dans le vestiaire de Smackdown. Johnny Curtis discute avec Trent Barreta jusqu'au moment où Slater et Gabriel débarquent. Barreta s'efface rapidement pour faire place aux deux hommes. Curtis prend les devants et remercie Slater et Gabriel pour la semaine dernière avant d'ajouter qu'il est d'accord avec le fond de leur pensée, mais qu'il veut arriver à se faire une place ici sans l'aide de personne, excepté lui-même. Heath lui dit que ce n'est pas grave, qu'il comprend son point de vue. Gabriel ajoute que vu la position de Curtis, il devra certainement comprendre celle qu'on actuellement Slater et lui. Curtis ne comprend pas et en moins de deux, il se fait attaquer par les deux hommes qui le passe à tabac avant de le balancer tête la première contre les lavabos du vestiaire. Curtis est out, Gabriel et Slater sont in.

Los Aviadores viennent de rejoindre le ring lorsque les Usos se présentent. Les deux frangins ne félicitent pas les Latinos pour ce qu'ils ont fait à Sin Cara mais ajoute que leur plan ne marchera pas, puisqu'ils ont trouvé un équipier. Jimmy ajoute que c'est plus qu'un équipier, il s'agit d'une de leur vieille connaissance, et d'une vieille connaissance de Smackdown, écoutez plutôt.