Big Apple Lucha Libre Superstars
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 WWE by BES & Gumpy.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Gumpy
Do you smell ?
avatar

Messages : 236
Date d'inscription : 14/11/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: WWE by BES & Gumpy.   Mar 20 Déc - 16:11

Merci les gars.

Pour Curtis, oui et non. J'me suis rendu compte après ton commentaire que sur les plans que j'avais, Curtis faisait tâche, donc j'ai changé mes plans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BES
Plombier Polonais
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 14/11/2011
Age : 30

MessageSujet: Re: WWE by BES & Gumpy.   Mer 21 Déc - 19:22


- WWE MONDAY NIGHT RAW. LIVE FROM THE AMERICAN BANK CENTER ARENA IN CORPUS CHRISTI, TX. JANUARY 9TH 2012 -

Micheal Cole et Jerry Lawler débutent le programme et expliquent que tous les téléphones portables, les ordinateurs ainsi que tout autre appareils électroniques ont été consignés par John Laurinaitis afin de s'assurer que le GM anonyme n'interfère pas dans son travail.

Sur le ring, le décor du Highlight Reel a été planté et Chris Jericho fait son entrée. Il présente ses invités de ce soir, Alberto Del Rio, le Miz et Santino Marella. Le Miz commence et demande à Chris Jericho ce qu'il fait là exactement, lui demandant pourquoi il est revenu. Il dit que les choses ont bien changés depuis qu'il est parti et qu'il représente RAW mieux que quiconque, et ce, même mieux que Jericho à une certaine période. Alberto Del Rio le coupe et lui rappelle les faits, vainqueur du dernier Royal Rumble, vainqueur du MITB et deux fois champion de la WWE. Santino Marella coupe la parole à Del Rio, rappelant qu'il a failli remporter le dernier Rumble, qu'il n'était qu'à deux doigts d'éliminer Del Rio. Del Rio le regarde avec dégoût et appuie le fait qu'il a remporté cette compétition. Chris Jericho arrête tout le monde. Il leur demande pourquoi ils pensent pouvoir remporter le prochain Rumble. Alberto Del Rio dit qu'il a remporté cette compétition une fois et qu'il peut le faire tous les ans. Santino dit qu'il a la force du cobra avec lui. Gros blanc dans la salle. The Miz rigole et dit qu'il n'a pas à répondre à cette question et retourne la question à Chris Jericho. Ce dernier dit, tout simplement, qu'il est le meilleur au monde dans ce qu'il fait avant de retourner en coulisses. Ces quatre hommes se retrouveront plus tard pour déterminer le vainqueur du tournoi de RAW.

Zack Ryder arrive dans l'arène. Il est arrêté par David Otunga et Brodus Clay. David Otunga explique que sur ordre de John Laurinaitis, il doit lui remettre son téléphone, sa caméra, et même son GPS. Ryder demande à Otunga si cela est légal, puis refuse. Brodus Clay attrape Ryder à la gorge et lui dit de quitter cette arène sur le champ si il ne veut pas se plier aux règles. Ryder finit par remettre ses effets, mais il est rapidement attaqué une fois encore par Curt Hawkins. Hawkins demande la caméra de Ryder à Clay, promettant de quitter l'arène, et Clay la lui remet. Curt Hawkins commence à se filmer, il a décidé de présenter le prochain épisode du Z! True Long Island Story.


CM PUNK © VS. SEAN WALTMAN. STEEL CAGE MATCH
Sean Waltman nous montre qu'il a encore quelques ressources dans le ventre. Il porte un Single leg Boston crab sur CM Punk qui est sur le point d'abandonner, mais Punk parvient à renverser la prise. Les deux hommes se mettent debout et Waltman porte le 1–2–3 Kick pour immobiliser Punk. Waltman grimpe la structure mais CM Punk le rejoint. Les deux hommes sur sur les cordes. Punk porte un Roundhouse kick et Waltman s'écrase au centre du ring. CM Punk n'a plus qu'à grimper, il sort de la cage, victoire du champion de la WWE.
VICTOIRE DE CM PUNK PAR ESCAPE.

Josh Mathews reçoit maintenant Drew McIntyre. L'écossais est très en colère. Il n'en revient pas que Mason Ryan, qui ne participait pas à la bataille royale de la semaine dernière, l'ait éliminé. Drew McIntyre continue de se plaindre quand il est pris à partie par Mason Ryan. Le gallois l'envoie valser dans le décor, lui gueulant dessus. Ryan l'avise que McIntyre ne sera pas apte à participer au Royal Rumble match. La sécurité arrive pour demander à Mason Ryan de s'en aller.

On revoit la fin du premier épisode de la nouvelle saison de NXT, avec le RKO d'Orton sur Ambrose dans le but d'hyper le match de demain soir, entre le pro et son rookie.


ALBERTO DEL RIO VS. SANTINO MARELLA. RUMBLE TOURNAMENT MATCH
Alors que Santino Marella est à peine monter dans le ring, Alberto Del Rio lui claque le Step-up enzuigiri avant d'enchaîner avec le Cross Armbreaker. Santino Marella finit par abandnner, en toute logique.
VICTOIRE D'ALBERTO DEL RIO PAR SOUMISSION.

En coulisses, le Miz se prépare pour son match qui est le suivant lorsque R-Truth vient le trouver. R-Truth demande au Miz pourquoi il l'a éliminé la semaine dernière, lors de la bataille royale. Le Miz s'excuse, mais c'est le jeu ma pauvre lucette. Cette explication ne semble pas être suffisante pour Truth et ce dernier commence à partir en vrille. Il remet en doute l'intégrité de son partenaire, allant même jusqu'à dire que le Miz se sert de lui. Le Miz lui rétorque que non mais R-Truth l'accuse de faire parti lui aussi de la conspiration. Le Miz lui demande "really?". Les deux hommes s'échangent des "really" pendant un long moment jusqu'à ce que R-Truth lui dise qu'il veut que le Miz passe au détecteur de mensonge, la semaine prochaine lors de RAW. R-Truth s'en va alors que le Miz lâche un dernier "really?".

THE MIZ VS. CHRIS JERICHO. RUMBLE TOURNAMENT MATCH
Le Miz a pris le contrôle de la rencontre. Il obtient plusieurs compte de deux. Le Miz continue de bosser, et y va avec un Neckbreaker. Le Miz relève Chris Jericho mais ce dernier lui balaye les jambes, Walls of Jericho ! Le Miz parvient à repousser Jericho qui s'écrase dans un coin. Le Miz se lance vers son adversaire pour le Swinging corner clothesline. Le Miz veut enchaîner avec un Bulldog mais il n'y a plus personne. Chris Jericho est resté debout. Le Miz a beau avoir mal aux fesses, il se relève rapidement et envoi des coups de coudes dans l'abdomen de son adversaire. Le Miz prend de l'élan et commence à porter le Reality Check mais Chris Jericho parvient à contrer avec le Codebreaker. Ce sera la fin.
VICTOIRE DE CHRIS JERICHO PAR PINFALL.

Chris Jericho est en net désavantage pour la suite, son match ayant durer beaucoup plus longtemps que celui de son prochain adversaire, Alberto Del Rio. En parlant du loup, le mexicain débarque de nulle part pour porter son Cross Armbreaker sur Chris Jericho. Les arbitres et les officiels débarquent pour faire lâcher la prise mais le mal est fait. Alberto Del Rio ne possède pas non pas un mais deux longueurs d'avance pour la finale, tout à l'heure.

John Laurinaitis est au téléphone avec les membres de comité du directeur de la WWE, on dirait. John Laurinaitis comprend que le fait de consigner les téléphones de tout le monde soit une solution drastique mais précise qu'on ne lui laisse pas le choix. Tout ce John Laurinaitis veut, c'est qu'on en finisse avec cette histoire de GM anonyme, il dit que ça ne peut plus durer, qu'il ne peut pas travailler dans ces conditions. John Laurinaitis lâche son téléphone, il regarde Brodus Clay et s'indigne du fait qu'on vient de lui raccrocher au nez.


KELLY KELLY & EVE TORRES VS. THE BELLA TWINS. TAG TEAM MATCH
Eve Torres prend le contrôle de la rencontre et domine les débats. La voilà qu'elle remue son cul pour le Standing moonsault sur Nikki Bella. Eve veut monter sur la troisième corde pour le Moonsault mais Brie Bella la fait chuter. Les tags sont difficilement réalisés des deux côtés. Kelly Kelly et Brie Bella se foncent dessus, small package de Brie pour la victoire.
VICTOIRE DES BELLA TWINS PAR PINFALL.

Michael Cole nous apprend qu'il s'agit là de la troisième défaite consécutive pour Kelly Kelly depuis qu'elle a remporté le Slammy Award de diva de l'année. Kelly Kelly reste au centre du ring, elle ne comprend pas comment elle a pu perdre. Eve l'aide à se relever mais Kelly Kelly la gifle. Kelly Kelly porte Eve responsable de cette défaite. Eve préfère quitter le ring seule, lui disant qu'elle accepte de mettre ça sous le compte de la frustration mais attention, une fois, pas deux.

Dolph Ziggler est en coulisses avec Vickie Guerrero et Jack Swagger. Ces deux derniers regardent Ziggler qui préfère baisser la tête. Vickie Guerrero lui demande ce qu'il ne va pas chez lui. Ziggler explique qu'il est le meilleur performer de la WWE, le meilleur lutteur, mais que personne ne lui donne du crédit à cause de son comportement. Il veut encore plus de reconnaissance. Vickie Guerrero se dit étonné, lui rappelant qu'il ne serait rien sans son aide. Dolph Ziggler lui dit qu'il en doute. Vickie Guerrero en rigole. Elle lui apprend que la semaine prochaine, il défendra son championnat US contre Mason Ryan et qu'il devra se débrouiller tout seul. On verra si il n'a pas besoin d'eux après ça. Guerrero et Swagger s'en vont alors que Ziggler commence à tirer la gueule.


CHRIS JERICHO VS. ALBERTO DEL RIO. RUMBLE TOURNAMENT MATCH
Très rapidement dans la rencontre, Alberto Del Rio travaille sur le bras de Chris Jericho. Double knee armbreaker, clef de bras, foot stomps, tout y passe. Alberto Del Rio parvient à porter le Cross Armbreaker mais Chris Jericho met le pied dans les cordes. Alberto Del Rio lâche prise et veut remettre Chris Jericho au centre du ring. Jericho porte un roll-up pour le compte de deux. Les deux hommes se relèvent en même temps et se portent l'enzuigiri en même temps. L'arbitre entame un double décompte. Les deux hommes se relèvent en même temps, Chris Jericho balaye les jambes d'Alberto Del Rio pour le Walls of Jericho. Alberto Del Rio abandonne.
VICTOIRE DE CHRIS JERICHO PAR SOUMISSION.

Chris Jericho, meurtri au bras, remporte le tournoi côté RAW et affrontera le vainqueur de celui de Smackdown la semaine prochaine, lors de RAW.

Josh Mathews reçoit Kevin Nash avant son match en cage contre John Cena. Kevin Nash dit que CM Punk ne perd rien pour attendre. Kevin Nash peut comprendre qu'on ne lui donne pas le crédit qu'il mérite mais rappelle qu'il est five times, five times, five times, five times, five times WCW Champion. Il dit qu'il a remporté 24 titres au long de sa carrière et que le championnat de la WWE sera le 25ème, lorsqu'il le remportera au Royal Rumble. CM Punk ne le prend pas au sérieux, alors qu'il regarde ce qu'il va faire à John Cena ce soir.

La musique de CM Punk se met en route et le champion de la WWE se présente pour commenter le main-event aux côtés de Michael Cole et de Jerry Lawler.


JOHN CENA VS. KEVIN NASH. STEEL CAGE MATCH
Kevin Nash se montre sans pitié. Il prend le dessus sur John Cena et commence à le projeter à de nombreuses reprises dans la cage. Un Chokeslam est enfin porté au centre du ring mais John Cena se dégage. John Cena trouve son second souffle. Running leaping shoulder block, une fois, deux fois, trois fois. Fisherman suplex, Five Knuckle Shuffle. John Cena monte sur la troisième corde pour le Diving leg drop bulldog mais Kevin Nash le coupe avec le Big Boot. Nash retire ses bretelles et porte le Jackknife Powerbomb sur John Cena pour le compte de trois et la victoire.
VICTOIRE DE KEVIN NASH PAR PINFALL.

CM Punk quitte la table des commentateurs et un intense face-off au travers de la cage a lieu entre le champion de la WWE et son challenger. C'est la fin de WWE RAW, à la semaine prochaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gumpy
Do you smell ?
avatar

Messages : 236
Date d'inscription : 14/11/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: WWE by BES & Gumpy.   Jeu 22 Déc - 10:30

Allez zou, commentaire.

T'as encore réussi à retarder l'histoire du GM, mais cette fois tu as trouvé un nouveau stratagème, et j'trouve ça vraiment astucieux, c'est bien vu, c'est fun, ça commence bien la soirée.

Le Highlight Reel est bien vu, il est bien tourné, tout le monde a son moment. Je regrette juste qu'au début, Jericho n'ait pas un peu plus parlé de lui-même, de son retour, etc.

Otunga et Clay font la sécurité, ça va dans le sens, et Ryder se fait niquer par Hawkins. Quand j'vois le bonhomme, j'me dis que y'a moyen d'en faire quelque chose, en plus.

Le combat en cage de Punk est bien tourné, et la victoire de Punk est logique.

Ce qui m'interroge, par contre, c'est la feud Ryan/McIntyre. J'me demande si tu es pas en train d'effectuer un double-turn pour les bonshommes, on verra ça.

Le segment Truth/Miz est une perle, la gimmick déjantée de Truth est bien là, c'est très bien joué.

Le tournoi de RAW avance, et les finalistes sont logiques. Tu as très bien tourné les choses, un squash d'un côté, un combat plus long de l'autre, et une attaque de Del Rio pour prendre l'avantage sur Jericho, très bien vu.

Kelly Kelly qui gifle Eve, début de turn ? Ou alors est-ce que ça cache plutôt un turn surprise de Eve, contre toute attente ? Wait & see, mais j'vais suivre cette histoire.

Ziggler est intriguant, son association avec Swagger et Vickie est de plus en plus chancelante, c'est bien monté parce que tu ne dévoiles pas tout, tout de suite.

J'suis étonné du résultat du Main-Event, vraiment. Je ne m'attendais pas du tout à ce que Cena perde le match, clean qui plus est.

Un très bon RAW en somme, t'as vraiment bien vendu la marchandise cette semaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BES
Plombier Polonais
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 14/11/2011
Age : 30

MessageSujet: Re: WWE by BES & Gumpy.   Jeu 22 Déc - 11:19

Le soucis, c'est que moi, j'le vois pas du tout le bonhomme. J'sais même plus à quoi ressemble Hawkins, une barbe tu disais ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gumpy
Do you smell ?
avatar

Messages : 236
Date d'inscription : 14/11/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: WWE by BES & Gumpy.   Jeu 22 Déc - 15:18

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gumpy
Do you smell ?
avatar

Messages : 236
Date d'inscription : 14/11/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: WWE by BES & Gumpy.   Jeu 22 Déc - 15:55


- WWE NXT. LIVE FROM THE LAREDO ENERGY ARENA, LAREDO. JANUARY 10TH 2012 -

Le générique envoyé, les pyrotechnies ayant fait leur petit effet, le show peut commencer. Matt Striker, manageur général de cette saison de NXT est sur le ring, tandis que les pros sont sur leurs chaises, aux abords du titantron. Striker nous souhaite la bienvenue au second épisode de cette saison 6. Ce soir, le premier classement des rookies, fait par les pros, sera établi. Il nous annonce que le prochain épisode, la semaine prochaine, laissera place à la première élimination. La course est donc lancée, et chaque rookie va devoir éviter de se faire éliminer. Ils en auront l'occasion, de suite, dans le premier challenge de NXT ! Striker appelle les rookies qui viennent de ce pas. Ils prennent place sur le ring, et Striker leur présente le premier challenge de cette saison de NXT: un concours de promo. Chaque rookie va avoir trente secondes pour se mettre en valeur avec ce simple micro. En jeu, une immunité pour les prochaines éliminations ! Les deux meilleurs seront déterminés à l'applaudimètre, et un vote de l'ensemble des pros tranchera entre eux deux.

On commence avec Leakee qui s'avance. Il fait très classique. Il est l'un des derniers représentants d'une des familles les plus renommées de ce monde. Le Rock, Yokozuna, Rikishi, que des lutteurs de sa famille qui se sont imposés. Et bien lui, Leakee, fera un parcours au moins aussi grandiose qu'eux. Le micro passe à Richie Steamboat qui s'avance à son tour. Il dit qu'il est le fils du Dragon, le fils de Ricky Steamboat. Son père lui a tout apprit, et il fera honneur au nom des Steamboat en étant le vainqueur de cette saison 6 de NXT. Le micro passe à Xavier Woods. Il s'avance et dit qu'il a tout ce qu'il faut pour gagner cette saison de NXT. Il frappe vite et fort, il est intelligent, et il a l'un des meilleurs pros, Booker T. Même si certains ne l'aiment pas, il gagnera la saison 6 de NXT. Le micro passe encore de main, il passe dans celles de Claudio Castagnoli, qui dit qu'il gagnera pour une seule raison, il est Very European. Bo Rotundo parle et parle encore. Il est d'après lui le plus apte à gagner NXT, il est le meilleur, blabla. Il dépasse le chrono mais continue à parler et il se fait engueuler par Striker qui lui prend son micro. Striker donne le micro à Peter Orlov, mais ce dernier le repousse. Striker lui dit que c'est son tour, mais Orlov lui jette un regard assassin et envoi le micro au sol.

Ok, Striker passe donc au rookie suivant, Seth Rollins. Celui ci dit qu'il a fait ses armes sur le circuit indépendant, il s'est imposé là bas comme l'un des meilleurs, et ici, il compte bien faire de même. Avec l'aide de William Regal, il compte bien gagner cette saison de NXT. L'ex Tyler Black donne son micro à Striker, prochain rookie: Ricardo Rodriguez. Celui ci dit que ça fait plusieurs années qu'il suit le talentueux Alberto Del Rio, il a tout apprit de lui, absolument tout. Et apprendre d'un ancien WWE Champion, du vainqueur du plus grand Rumble de l'histoire, c'est apprendre de l'un des meilleurs ! Le micro passe ensuite à Chris Hero. Le rookie de CM Punk dit que comme Claudio ou Rollins, ou encore Ambrose, il vient du circuit indépendant. Là bas, on l'appelle le Young Knockout Kid, son coude est une arme de destruction massive, et il ne se limite pas à ça. Il s'est affuté en Europe, au Japon et sur le circuit indépendant. Chris Hero est l'un des meilleurs au monde. On passe au dernier rookie, Dean Ambrose. Ambrose dit que les actions parlent mieux que les mots, ce soir il battra Randy Orton, ce qui montre bien qu'il mérite mieux que NXT, et qu'il gagnera cette parodie de compétition.

Les rookies sont tous passés, Striker dit leur nom les uns après les autres, et l'applaudimètre désigne très clairement Chris Hero et Richie Steamboat comme deux meilleurs. Les autres rookies quittent, et les pros votent. Mais ... C'est un match nul ! Hero a les voix de CM Punk, William Regal, Randy Orton, IRS et Booker T. Mais Richie Steamboat a celles de Bill DeMott, Ziggler, Steamboat, Rikishi et Alberto Del Rio ! Striker dit qu'ils s'affronteront donc pour déterminer qui gagnera cette immunité, et ce, tout de suite !


CHRIS HERO VS. RICHIE STEAMBOAT SINGLE MATCH
Très beau match offert par les deux hommes. Richie Steamboat a le même style de lutte que son père et adopte la plupart de son move set, tout en le modernisant. Hero est lui fidèle à lui même, stiff et innovant. Les deux hommes se neutralisent pendant de longues minutes, Hero se relève d'un Diving Crossbody, et Steamboat d'un Hero's Welcome. Mais le Roaring Elbow du Young Knock Ou Kid lui fait finalement décrocher la victoire, et l'immunité.
VICTOIRE DE CHRIS HERO PAR PINFALL.

Chris Hero célèbre son immunité, applaudi par son mentor, le champion de la WWE CM Punk. Chris Hero aide Steamboat Jr. à se relever, et les deux hommes se serrent la main. Ce soir encore, Chris Hero aura prit le meilleur de Richie Steamboat.

Bill DeMott est avec Peter Orlov dans sa loge. Le coach dit à son rookie qu'il ne cautionne pas ses actions de la semaine dernière. Qu'est ce que ça signifie de s'attaquer à un homme au sol ? DeMott prévient son rookie, ce n'est pas comme ça qu'on fait un impact. Il veut faire un impact ? Qu'il gagne ses matchs, qu'il gagne les challenges. Pour l'instant, Orlov a tout à prouvé, au WWE Universe comme à son pro. A ces mots, Orlov n'a pas réagit, il a gardé les sourcil froncés, le regard froid et énervé.

On nous passe une vidéo sur l'entraînement de Seth Rollins avec William Regal. Sur cette vidéo, Regal apprend à Rollins à exécuter le Regal Stretch, sa terrible prise de soumission.

Dolph Ziggler est avec Claudio Castagnoli, il lui dit qu'il a intérêt à gagner ce soir. Ses performances de la semaine dernière ne l'ont pas du tout convaincu, et il aurait dut gagner le challenge de tout à l'heure. Ziggler dit que s'il ne remonte pas la pente, il devra en affronter les conséquences. On ne peut pas se permettre d'être médiocre quand on a pour pro Dolph Ziggler.


CLAUDIO CASTAGNOLI, XAVIER WOODS & SETH ROLLINS VS. BO ROTUNDO, PETER ORLOV & RICARDO RODRIGUEZ SIX MEN TAG TEAM MATCH
Le match n'a pas encore commencé que Peter Orlov se rue sur Xavier Woods. Les deux hommes se battent en bas du ring, puis sur la rampe. Rollins et Castagnoli veulent intervenir mais Bo Rotundo et Ricardo Rodriguez s'en prennent à eux sur le ring. Orlov envoi sa Russian Legsweep à Woods sur la rampe, regarde le ring ... Et s'en va ! Alors que Woods est emmené sur une civière, accompagné par son mentor Booker T et par Bill DeMott, le match peut commencer, en deux contre deux.
Rotundo et Rodriguez dominent en trichant, intervenant dans le dos de l'arbitre, mais surtout en isolant Rollins et en l'empêchant de faire le tag. Ceci dure quasiment tout le match, jusqu'à ce que Seth Rollins parvienne à faire le changement. Claudio entre et il envoie ses European Uppercut sur ses deux adversaires avant de conclure avec sa Ricola Bomb sur Rodriguez pour la victoire.

VICTOIRE DE CLAUDIO CASTAGNOLI, XAVIER WOODS & SETH ROLLINS.

Rollins et Castagnoli célèbrent, mais Bo Rotundo n'aime pas la défaite. Il attaque Castagnoli dans le dos et le piétine. Rollins, à la réaction du public, comprend ce qui se passe et se retourne. Bo Rotundo se prend une droite qui le couche, et ... Regal Stretch ! Regal Stretch de Seth Rollins ! Rotundo tape au sol, mais c'est vain. Finalement, Rollins lâche la prise alors que Rotundo est à demi inconscient. L'ex Tyler Black demande un micro. Il dit qu'il a passé une semaine à s'entraîner avec William Regal ... Et ce fut la meilleure semaine de sa carrière ! William Regal est un excellent mentor, et il sait qu'avec lui, il atteindra les sommets. Car il est Seth Rollins, futur gagnant de la saison 6 de NXT. Rollins lâche son micro et pars pour s'en aller, alors que Rodriguez et Castagnoli ont déjà quitté le ring, et que Rotundo a roulé en dehors de ce dernier, quand une musique retenti dans l'arène ...

Dean Ambrose est sous le titantron, micro en main. Il dit qu'il n'en croit pas ses oreilles, Seth Rollins ? Gagner cette saison de NXT ? Non, il ne la gagnera pas. Parce qu'il ne battra jamais Dean Ambrose, jamais ! Dean Ambrose l'a déjà battu, à la FCW, ou ici même, la semaine dernière. Et ni l'entraînement de William Regal ni rien du tout ne changera le fait que le Street Dog est meilleur que Seth Rollins. Rollins dit que si, ça changera tout. Il a en lui un énorme potentiel qui n'attend qu'à être révélé, et William Regal est là pour ça. Ambrose rigole tout en avançant vers le ring, il traite Seth Rollins de lèche cul, de ramasse miettes. Les deux hommes sont finalement face à face sur le ring, la tension monte ... Mais Randy Orton les coupe. Depuis sa chaise, il demande à Rollins de s'écarter. Ce soir, c'est à lui de s'occuper de Dean Ambrose. Orton vs. Ambrose, c'est tout de suite !

Mais avant ça, on est en backstages, avec Leakee et Rikishi. Leakee se plaint de ne pas avoir eut de match ce soir. Il dit que c'est à Rikishi, en temps que son pro, de plaider en sa faveur chez Matt Striker. Rikishi dit qu'il ne doit s'en prendre qu'à lui même s'il n'a pas de match. Il n'avait qu'à gagner le challenge, ou à être plus impressionnant la semaine dernière. Mais qu'il garde courage, la semaine prochaine, il aura surement un match. Rikishi quitte, alors que Leakee semble contrarié.


DEAN AMBROSE VS. RANDY ORTON. SINGLE MATCH
Randy Orton domine, mais Ambrose évite toujours la défaite de justesse. Il est roublard, tantôt un pied sous les cordes pour s'éviter une défaite, tantôt un repli stratégique hors du ring après s'être fait contrer. Orton domine, oui, mais n'arrive jamais à être décisif, et il perd de plus en plus son calme. Finalement, après un bon gros match de plus d'une dizaine de minutes, il tente son Punt Kick mais se fait contrer en Roll Up. L'arbitre compte, et il ne voit pas que Dean Ambrose s'est servi des cordes pour effectuer le tombé victorieux !
VICTOIRE DE DEAN AMBROSE PAR PINFALL.

Dean Ambrose quitte le ring précipitamment, les bras en l'air. Orton n'a pas compris ce qui s'est passé, et Matt Striker arrive à côté des pros, où CM Punk, le pro du bout de file, lui tend un papier. Matt Striker annonce le classement à l'issue de ce second show de NXT: dixième, Peter Orlov, pénalisé par ses actions contre Xavier Woods. Neuvième: Xavier Woods, qui au micro comme sur le ring n'a pas impressionné. Huitième: Leakee. Septième: Bo Rotundo. Sixième: Ricardo Rodriguez. Voici donc pour la partie basse du tableau, et pour les premiers: cinquième: Claudio Castagnoli. Quatrième: Seth Rollins. Troisième: Richie Steamboat, qui malgré ses deux défaites à beaucoup impressionné les pros avec ses compétences sur le ring. Second: Chris Hero. Et Dean Ambrose est premier !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gumpy
Do you smell ?
avatar

Messages : 236
Date d'inscription : 14/11/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: WWE by BES & Gumpy.   Ven 23 Déc - 16:37


- WWE SMACKDOWN. FROM THE LAREDO ENERGY ARENA, LAREDO. JANUARY 13TH 2012 -

Friday Night Smackdown est lancé, les fans sont en ébullition et Booker T, le cinq fois, cinq fois, cinq fois, cinq fois, cinq fois champion de la WCW est, lui aussi, dans une forme Olympique. Après l'échange de politesses, le show peut débuter.

Daniel Bryan se présente aux fans sous une belle acclamation. Le Dragon Américain arbore encore les séquelles de son attaque d'il y a deux semaines. Il commence d'ailleurs par dire qu'il a toujours mal au dos et à la mâchoire. Il nous fait ensuite un rappel des faits, et de l'attaque qu'il a subit des mains du Big Show. Bryan nous dit que le plus drôle dans cette histoire, c'est qu'il a reçu des fleurs et un mot d'excuse de la part du Big Show lorsqu'il était à l'hôpital. Et quand on parle du loup, voici le Big Show qui arrive. L'homme reçoit une réaction des plus mitigées, mais cela ne l'empêche pas de rejoindre le ring. Avant toute chose, il rappelle que cela fait neuf ans qu'il court après un titre de champion du monde et que la frustration et la soif de gagner l'a aveuglé. Il qualifie Bryan de bouc émissaire, et qu'il était là au mauvais endroit au mauvais moment. Bryan lui dit que s'il y a quelqu'un a blâmé, c'est le Big Show ! Il lui dit que ce n'est pas lui qui a été incapable de battre Mark Henry, que ce n'est pas non plus lui qui n'a pas été assez intelligent au point de se faire disqualifier dans un match de championnat, et que ce n'est pas lui non plus qui a échoué dans la quête d'un titre de champion du monde ces neufs dernières années, mais bien le Big Show ! Bryan lui dit que les fleurs, il peut se les garder, qu'il s'en moque. Il demande simplement à Show d'être un homme, et d'assumer ce qu'il fait. Show se gratte la barbe et dit que puisque Bryan le souhaite, il va assumer ce qu'il a fait. En moins de temps qu'il ne faut pour le dire, Big Show catapulte son poing dans le visage de Bryan qui tombe comme une mouche. Big Show quitte le ring sans un mot.

Une vidéo nous remontre la feud entre Sin Cara et Hunico, depuis l'arrivée de Sin Cara Negro.


SIN CARA VS. HUNICO. NO-COUNT OUT MATCH
Afin d'empêcher un remake de la semaine dernière, Teddy Long a prit le soin de signer un match sans décompte à l'extérieur. Sin Cara en tire parfaitement avantage et son agilité fait merveille à l'extérieur du ring. Mais un match ne se gagne pas à l'extérieur des cordes, et Hunico l'a bien comprit, et tente de rester un maximum au milieu du ring. Sin Cara ne se démonte pas, et Hunico n'a d'autre choix que de se sortir de cette situation en frappant volontairement l'arbitre, qui fait sonner la cloche.
NO-CONTEST.

Hunico quitte rapidement le ring alors que Sin Cara le pointe du doigt pour montrer que rien n'est terminé entre eux. Teddy Long fait alors son apparition sous le titantron et annonce que la semaine prochaine, tout devra prendre fin puisque les deux hommes vont s'affronter dans un Bullrope Match !

Randy Orton est dans sa loge, en pleine préparation pour son match, lorsqu'il est interrompu par Wade Barrett. Orton ne daigne même pas regarder Barrett et continue sa préparation. Wade lui dit que c'est drôle cette situation, de les voir l'un contre l'autre une fois encore. Il rappelle que Wade a mené son équipe à la victoire aux Survivor Series, et qu'Orton a fait de même à TLC. Selon Barrett, ce soir, leur affrontement aura un autre enjeu que la place de finaliste de Smackdown pour le tournoi du Rumble, il montrera aussi qui des deux comptera le plus de points dans leur série d'affrontements. Orton se lève enfin et regarde Wade pour lui dire que les seuls points qu'il comptera, ce sont les points de sutures qu'il y aura sur le visage de Barrett une fois qu'Orton lui aura cloué la tête avec un RKO.


CODY RHODES VS. EZEKIEL JACKSON. SINGLE MATCH
Ezekiel fait parler sa puissance pour prendre l'avantage dans ce début de match, mais la sournoiserie de Rhodes lui permet de revenir et rapidement, après un Springboard Roundhouse Kick, il peut placer son Cross Rhodes pour la victoire.
VICTOIRE DE CODY RHODES PAR PINFALL.

Rhodes ne fête pas sa victoire et préfère demander un micro. Il demande à tout le monde s'ils ont bien vu ce qu'il vient de se passer. Il nous dit que cette victoire se place sous le signe de la colère et de la frustration. Cody nous dit que ce sont les deux sentiments qui pré-dominent chez lui depuis la perte de son titre Intercontinental suite à une nouvelle décision ridicule de Teddy Long, et qu'à présent cette colère et cette frustration va lui servir à prendre sa revanche. It's payback time !

Matt Striker nous présente ses deux invitées en zone d'interview, Beth Phoenix et Natalya. Striker leur demande leur sentiment en tant que Divas de la WWE. Natalya le coupe immédiatement en affirmant que Beth et elle ne sont pas des Divas, mais des femmes. Natalya continue, affirmant qu'elles ne sont pas là pour se trémousser mais pour se battre comme des guerrières. Ce ne sont pas des bimbos, mais des femmes. Beth Phoenix acquiesce et dit que pour toutes ces raisons, elle ne mérite pas le titre de Divas Champion. Phoenix prend sa ceinture et la jette dans une poubelle à proximité sous les yeux d'un Striker médusé. Phoenix ajoute qu'il ne faudra pas manquer Smackdown la semaine prochaine, car l'heure de la domination des femmes a sonné !


THE USOS & TAMINA VS. EPICO, PRIMO & ROSA MENDES. SIX MIXED TAG TEAM MATCH
Les deux équipes ne peuvent pas se voir, mais cela ne les empêche pas de se neutraliser, chacun à son moment que l'autre avorte immédiatement. Finalement, les Usos entament un combat avec Epico et Primo à l'extérieur du ring. Sur le ring, Rosa Mendes tente d'en profiter mais Tamina, bien plus forte physiquement, la ramène rapidement sur terre avec un monstrueux Samoan Drop. La fille de Superfly Snuka n'a plus qu'à porter son Splash de la troisième corde pour faire gagner son équipe.
VICTOIRE DES USOS & TAMINA PAR PINFALL.

Epico et Primo récupèrent rapidement Rosa mais le thème song de Mark Henry se fait entendre. Le visage fermé, le World Strongest s'en prend à tous ceux qui sont sur son chemin. Epico et Primo valsent dans les barricades alors que Rosa a prit la fuite. Henry rejoint le ring et s'en prend aux Usos qu'il élimine avec deux World Strongest Slam. Tamina tente d'attaquer Henry par derrière, mais elle subit le même sort que ces deux amis. Mark Henry s'empare d'un micro pour nous dire que lorsque l'on dérange le roi de la jungle, de mauvaises choses arrivent. Henry s'adresse à Sheamus, et espère qu'il a bien vu ce qu'il vient de faire subir à ces cloportes, puisque c'est le même sort qui l'attend, et qu'il ne le verra pas venir.

Une vidéo promotionnelle sur le Royal Rumble est diffusée.

Laycool fait son entrée sur le ring pour son match. Les deux femmes sont chaleureusement accueillies mais se font violemment attaquer par derrière par Justin Gabriel et Heath Slater. Les deux hommes s'en donnent à coeur joie et après maintes projections à l'extérieur du ring, les deux hommes remontent les deux femmes sur le ring, à peine en état de combattre.


LAYCOOL VS. AJ & KAITLYN. TAG TEAM MATCH
Très affaiblies, ni Layla ni Michelle ne peut vraiment combattre et c'est un jeu d'enfant pour AJ de dominer la rencontre et ainsi permettre à Kaitlyn d'en terminer avec McCool sur une Powerbomb portée avec une facilité déconcertante.
VICTOIRE DE AJ & KAITLYN PAR PINFALL.

Layla vient rapidement prendre des nouvelles de Michelle McCool alors qu'en ringside, AJ et Kaitlyn sont rejointes par Heath Slater et Justin Gabriel qu'elles enlacent avant de célébrer leur victoire sous les yeux de Layla qui n'en revient pas.

Ted DiBiase, ceinture sur l'épaule, vient rendre une petite visite à Teddy Long. Il souhaite s'entretenir avec lui, mais Teddy reçoit un appel au même moment et dit à Ted de voir ça avec sa secrétaire. Long quitte le bureau, et Ted se retrouve donc avec Aksana. DiBiase regarde autour de lui avant de dire qu'il s'agit d'un joli bureau et qu'Aksana doit bien s'amuser ici. Mais trève de plaisanterie, DiBiase demande à Aksana de forcer Teddy à ne pas lui donner de match pour le titre Intercontinental lors du Royal Rumble pour qu'il puisse se préparer au mieux pour le Rumble. Aksana demande ce qu'elle aura en échange et DiBiase lui glisse un petit quelque chose dans la poche de son pantalon en cuir. Le visage de l'ancienne d'NXT s'illumine alors que Teddy revient dans son bureau, arguant qu'il s'agissait d'un petit malin qui tentait de le soudoyer. DiBiase s'excuse et dit à Teddy que tout est réglé. Il quitte le bureau alors qu'Aksana, elle, attrape Long par la cravate avant de le pousser contre le canapé.

Une vidéo est diffusée où l'on voit un masque en fer sortir des flammes avant d'être plongé dans de l'eau froide. En arrière plan, on aperçoit dans un miroir un corps imposant avec le visage défiguré.


TED DiBIASE © VS. SHEAMUS. SINGLE MATCH
Un vrai test pour le champion, et une bonne préparation pour Sheamus qui prend la rencontre à son compte. Suite à un Backbreaker, il obtient un compte de deux. Ted DiBiase n'est pas de taille physiquement et joue alors de fourberie, frappant Sheamus avec l'aide des cordes, pour contrôler le match. DiBiase tente de porter son Dream Street, mais Sheamus le repousse dans les cordes et tente son Brogue Kick qui termine dans le vent, DiBiase étant sorti du ring avant. Le champion remonte la rampe après avoir récupéré sa ceinture, il refuse le combat.
VICTOIRE DE SHEAMUS PAR COUNT-OUT.

DiBiase remonte jusque sous le titantron alors qu'Aksana vient l'interrompre. Elle informe Ted qu'il n'aura pas à défendre son titre au Royal Rumble et qu'il pourra se concentrer sur le Rumble Match. DiBiase semble heureux, mais Aksana le coupe. Elle lui dit que sur ordre de Teddy Long, il devra défendre son titre la semaine prochaine, dans un Submission Match, face à William Regal ! DiBiase se prend la tête à deux mains alors que sur le ring, Sheamus en rigole.

Nous retrouvons Christian en salle d'interview. Matt Striker lui demande son sentiment suite au refus de Long de lui donner un match de championnat. Sans surprise, Christian critique de nouveau les capacités de manageur de Long avant de dire que puisqu'il n'y a visiblement pas moyen qu'on lui donne ce qui lui revient de droit, il ira lui même se chercher ce qu'il faut pour obtenir un nouveau match de championnat, et cela passe par remporter le Royal Rumble !

Michael Cole nous rappelle les enjeux du Main-Event du soir, un match face à Chris Jericho lundi, à RAW, pour avoir une chance de rentrer en trentième position lors du Rumble.


RANDY ORTON VS. WADE BARRETT. SINGLE MATCH
La rencontre est très disputé, les deux hommes se livrent un vrai mano a mano. Randy Orton contre deux tentatives de Wasteland alors que Barrett repousse un RKO. Les deux hommes ne lâchent rien, même après dix minutes de combat. Wade Barrett est sur la troisième corde et est sur le point de porter son Elbow Drop, mais Orton le surprend et lui porte un énorme Dropkick. Barrett est coincé dans les cordes et Orton en profite pour le rejoindre et porter un Super RKO d'anthologie.
VICTOIRE DE RANDY ORTON PAR PINFALL.

Randy Orton est donc le grand gagnant du tournoi de Smackdown et il affrontera donc Chris Jericho, lundi, à RAW pour tenter de remporter le spot du numéro trente pour le Royal Rumble. En attendant, Orton célèbre aux quatre coins du ring sa victoire, et nous donne rendez-vous lundi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BES
Plombier Polonais
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 14/11/2011
Age : 30

MessageSujet: Re: WWE by BES & Gumpy.   Ven 23 Déc - 18:43

Je commente ce soir, ou demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BES
Plombier Polonais
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 14/11/2011
Age : 30

MessageSujet: Re: WWE by BES & Gumpy.   Dim 25 Déc - 11:30

Je sais, je sais, je ne fais pas ce que je dis. Honte sur moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BES
Plombier Polonais
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 14/11/2011
Age : 30

MessageSujet: Re: WWE by BES & Gumpy.   Dim 25 Déc - 11:44

Je vais commencer avec NXT, motherfuckers.

Bon commencement. Je me suis demandé pourquoi est-ce l’intro était aussi longue, mais j’avais oublié les challenges de NXT, comme quoi. Chacun y va de son commentaire, un peu trop de fils de à mon goût. Il manque peut-être quelques heels, je ne sais pas. Les votes à 5 contre 5, c’est bien pensé. Ça nous offre un combat, tout de suite, bien vu. Chris Hero remporte donc une immunité pour les prochaines éliminations, il est pénard.

Bien ouej le fait que Orlov ne soit pas plus bavard que ça, ça lui donne de la dimension. Je sens que ça va vraiment péter avec Bill DeMott dans les prochaines semaines.

Tes deux premières productions sont vraiment tournées vers Dean Ambrose. Il se positionne clairement en position de favori pour le coup. Ce que dit Rollins à la fin de son combat, c’est ce qu’il aurait dû dire lors du challenge d’ouverture. Bien retranscrit l’ensemble, en tout cas.

Je suis choqué de voir que Randy Orton perd celui-là, même si Ambrose triche. Ca manque peut-être d’interactions entre Ambrose et Orton. Ambrose quitte le ring, heureux, mais après ? Randy Orton n’enrage pas ? On se doute que oui et que ça va faire mal la semaine prochaine, mais il aurait été judicieux de le préciser peut-être. Classement logique ma foi, ça passe.

Second NXT meilleur que le premier, à toi de faire mieux avec le troisième.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BES
Plombier Polonais
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 14/11/2011
Age : 30

MessageSujet: Re: WWE by BES & Gumpy.   Dim 25 Déc - 12:09

Je continue maintenant avec Smackdown.

Excellent segment d’ouverture. Big Show a fait le bad guy, il veut s’excuser, il veut rester courtois, Bryan le cherche un peu et le Big Show refait le bad guy. Weapon of mass destruction pour le coup. J’ai bien aimé, vraiment.

No-contest, no-contest, disqualification, no-contest, j’enrage. Tu dis maintenant que ça va se terminer la semaine prochaine. Je ne demande que ça, vraiment. Mais j’ai perdu espoir. Y’aura encore une couille la semaine prochaine, hein ?

Bon hype de la finale du tournoi entre Barrett et Orton. Un peu trop proche de ce qu’on a vu ces dernières semaines, surtout dans le discours de Barrett mais ce n’est pas bien important. Le job est fait.

Le titre Women va revenir donc, intéressant. Belle interview des divas of doom pour builder le tout. J’aurai préféré peut-être que le tout se fasse en deux parties. La première où Striker trouve lui-même la ceinture dans la poubelle et la deuxième où il va à la rencontre de Beth Phoenix. Bon, OK, j’suis pas là pour parler de ça, mais j’aurai préféré, pour le suspens.

Les Usos l’emportent. Je commence à bien les aimer à la TV donc je commence à bien les aimer dans ce que tu fais. Est-ce que Tamina fait le haka, d’ailleurs ? LOLé Mark Henry qui vient débarrasser le ring, un véritable déménageur.

Ça me fait toute chose, des garçons qui passent des fills à tabac. Tu vas avoir Ni putes ni soumises sur le dos toi, crois-moi. C’était pas du tout PG ça. Bon, néanmoins, ça reste dans la lignée de ce qui est fait depuis la semaine dernière, enfin une victoire pour Kaitlyn, hourra !

Teddy Bear. J’ai comme l’impression du coup qu’il va quand même le défendre son titre Intercontinental lors du Royal Rumble du coup, peut-être que je me trompe. On verra ça. EDIT : Bon, comme quoi, je me trompe.

Je pensais que Barrett gagnerait, surtout que tu m’avais dit un heel. La surprise. Tu pushes Randy Orton en ce moment toi, t’as un plan. Tu fais une orga. Joyeux noël.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gumpy
Do you smell ?
avatar

Messages : 236
Date d'inscription : 14/11/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: WWE by BES & Gumpy.   Dim 25 Déc - 18:16

Tamina et le haka, c'est une bonne question tiens.
Joyeux noël, lapin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BES
Plombier Polonais
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 14/11/2011
Age : 30

MessageSujet: Re: WWE by BES & Gumpy.   Lun 26 Déc - 16:56


- WWE MONDAY NIGHT RAW. LIVE FROM THE HONDA CENTER IN ANAHEIM, CA. JANUARY 16TH 2012 -

La soirée commence avec John Laurinaitis. Le GM par intérim nous souhaite la bienvenue et promet aux fans que rien ni personne ne viendra déranger le bon déroulement de cette soirée. Le public de Anaheim se montre hostile mais l'ambiance change du tout au tout lorsque la première musique de la soirée démarre...



Le Rock débarque sous une monstrueuse ovation et rejoint le ring rapidement. Le Rock tourne longuement autour de John Laurinaitis avant de s'emparer d'un micro. Il dit que finalement, il est de retour ici même à Anaheim, presque un an après être revenu de sept longues années d'absence. Le Rock s'arrête pour demander à Laurinaitis d'arrêter de tirer cette tronche avant de passer au cas John Cena. Le Rock dit qu'il n'est peut-être pas là toutes les semaines comme le dit si bien John Cena mais qu'il sera bel et bien là le soir de Wrestlemania pour lui botter le cul. Le Rock précise que John Cena n'aimerait pas avoir le Rock sur le dos toutes les semaines alors qu'il cesse de pleurnicher et qu'il ne s'inquiète pas, son heure viendra. Le Rock appelle John Cena mais ce dernier ne se pointe pas. Le Rock dit comprendre à quoi John Cena joue mais dit être un meilleur joueur que lui. Le Rock rappelle ce qu'il a dit lors des Slammy Awards, à savoir qu'il est en train de cuisiner quelque chose de très spécial pour John Cena et lorsque ça arrivera, il regrettera le jour où il a osé prononcé le nom du Rock. John Laurinaitis coupe la parole au Rock, sous les huées, et se tourne vers le titantron. Il donne l'ordre à Cena de se pointer mais Cena ne vient pas. John Laurinaitis insiste mais rien. Le Rock, mécontent d'avoir été coupé, se met en position derrière Laurinaitis. Le public l'a compris, Rock Bottom sur Laurinaitis. Le Rock retire son t-shirt et porte le People's Elbow sur Laurinaitis avant de retourner en coulisses.

Le champion de la WWE, CM Punk, est en coulisses avec les Bellas Twins. Les trois discutent, rigolent, l'ambiance est bon enfant. Le Rock passe devant eux et s'arrête. CM Punk et le Rock s'affrontent du regard. Le Rock demande à CM Punk s'il est un fan de Steve Austin. CM Punk dit qu'il le préfère au Rock avant de rappeler qu'il est d'accord avec le point de vue de John Cena. Le Rock en sourit, précisant que Steve Austin, lui, n'est pas fan de CM Punk. Le Rock s'en va, direction le parking, merci, au revoir.


AIR BOOM VS. DAVID OTUNGA & BRODUS CLAY. TAG TEAM MATCH
Kofi Kingston prend la rencontre à son compte, au plus grand malheur de David Otunga. Le Trouble In Paradise est porté mais le pinfall ne sera pas effectué puisque Brodus Clay, impatient et frustré à la fois, vient faire le ménage. Le chokeslam est placé sur Kingston. Bourne monte sur la troisième corde pour sauter sur Clay. Ce dernier l'attrape en vol et le balance par dessus la troisième corde. David Otunga porte le Verdict sur Kingston pour le compte de trois et la victoire.
VICTOIRE DE DAVID OTUNGA & BRODUS CLAY PAR PINFALL.

Josh Mathews est dans le parking et saute sur John Cena lorsque celui-ci débarque. Cena n'a même pas le temps de fermer sa porte que Josh Mathews lui pose tout plein de questions. Cena l'arrête et lui dit de se calmer. Josh Mathews lui explique ce qu'il s'est passé avec le Rock plus tôt dans la soirée. John Cena préfère se retirer sans faire de commentaire.

On retrouve maintenant Curt Hawkins en coulisses, avançant dans les couloirs de l'arène pour son match contre Zack Ryder qui est le suivant. Hawkins se filme avec la caméra de Ryder, dérobée la semaine dernière. Hawkins présente la toute nouvelle édition du Z! True Long Island Story.


ZACK RYDER VS. CURT HAWKINS. SINGLE MATCH
Match de qualification pour le Royal Rumble. Curt Hawkinsa a pris l'avantage. Il monte sur la troisième corde pour le Heat-Seeking Elbow mais Ryder se retire au bon moment. Hawkins se tient le coude et se fait surprendre par le Rough Ryder pour le compte de trois et la victoire.
VICTOIRE DE ZACK RYDER PAR PINFALL.

Après le match, Zack Ryder récupère sa caméra et filme Hawkins, au sol, KO. Zack Ryder fanfaronne et célèbre sa victoire qui lui offre un spot pour le Royal Rumble match. Woo, woo, woo, you know it.

Dolph Ziggler est en train de se préparer pour sa défense de titre lorsque Vickie Guerrero et Jack Swagger l’interrompent. Vickie Guerrero demande à Dolph Ziggler s'il a quelque chose à dire, ou des excuses à présenter. Dolph Ziggler dit que non. Il dit comprendre la réaction qu'ils ont mais qu'il ne changera pas son fusil d'épaule. Ils doivent l'accepter comme il a envie d'être désormais, finit les fourberies, finit les tricheries, il veut nettoyer son ardoise, être le meilleur, être clean et obtenir enfin la reconnaissance qu'il devrait déjà avoir pour ses évidentes qualités. Vickie Guerrero n'est pas très contente et préfère s'en aller, rappelant à son client qu'il ira bel et bien seul dans le ring ce soir.


DOLPH ZIGGLER © VS. MASON RYAN. UNITED STATES CHAMPIONSHIP MATCH
C'est seul que Dolph Ziggler défendra son titre US ce soir. Les attaques du champion sont de plus en plus veines et le gallois commence à prendre le dessus grâce à sa force et à sa puissance. Mason Ryan porte le Pumphandle slam mais seulement pour le compte de deux. Ryan n'en croit pas ses yeux. Il fait comprendre aux fans qu'il va en finir. Il relève Ziggler et lui porte le Swinging side slam pour le compte surprise de deux seulement. Ryan ne sait plus quoi faire pour venir à bout de son adversaire et perd du temps. Ziggler trouve un second souffle et porte un Zig-Zag sorti de nulle part. Dolph Ziggler s'écroule sur Ryan et l'emporte. Toujours champion US.
VICTOIRE DE DOLPH ZIGGLER PAR PINFALL.

R-Truth est à table, avec son polygraphe, lorsque le Miz le rejoint. R-Truth demande au Miz de s’asseoir. Le Miz ne veut pas mais R-Truth insiste tellement que le Miz finit par accepter. R-Truth demande au Miz s'il s'appelle le Miz. Le Miz répond que oui. Pas de mensonge. R-Truth demande au Miz s'ils sont alliés. Le Miz répond que oui. Pas de mensonge. Truth demande au Miz s'il conspire contre lui. Le Miz répond que non. Pas de mensonge. Les questions s'enchaînent et tout se passe à merveille jusqu'à ce que R-Truth demande au Miz si ce dernier se sert de lui. Le Miz lui dit "What?". R-Truth le conseille de ne pas le what-er. Les deux hommes s'échangent les mêmes mots un moment jusqu'à ce que le Miz décide de retirer les capteurs. R-Truth veut le retenir, il veut une réponse. La seule réponse qu'il aura, c'est le polygraphe directement dans la gueule. R-Truth s'écroule alors que le Miz préfère se retirer.

Michael Cole et Jerry Lawler nous parler du Royal Rumble avant de nous apprendre que le main event sera un 8-man tag team match. John Cena, Goldust, Santino Marella et R-Truth contre le Miz, Alberto Del Rio, Drew McIntyre et Jack Swagger.


KELLY KELLY VS. EVE. SINGLE MATCH
Les Roll-up de Kelly Kelly ne suffisent plus, elle ne parvient pas à prendre la victoire. Les deux femmes se relèvent, Enzuigiri d'Eve sur Kelly. Eve remue ses fesses, Standing moonsault. Eve monte maintenant sur la troisième corde, Moonsault, compte de trois, victoire.
VICTOIRE DE EVE PAR PINFALL.

Josh Mathews reçoit maintenant Chris Jericho, qui est sur le point de rencontrer Randy Orton dans un match interbrand, qui nous permettra de savoir qui commencera le premier, et qui rentrera le dernier lors du Rumble match. Chris Jericho nous rappelle qu'il avait quitté la WWE suite à un punt kick de Randy Orton. Cet évènement reste dans un coin de sa tête mais cela ne l'empêchera pas de remplir les objectifs qu'elle lui a fixé, à savoir remporter le Royal Rumble match. Josh Mathews lui demande qui est "elle". Chris Jericho lui répond qu'il le sera bien assez tôt avant de s'en aller.

John Laurinaitis, meurtri, est avec Otunga et Clay. John Laurinaitis veut savoir où ils étaient quand il avait besoin d'eux. Otunga dit qu'ils se préparaient pour leur match. Ils en profite d'ailleurs pour demander un title shot aux titre par équipe. John Laurinaitis leur dit qu'ils en auront un le lendemain du PPV, puisque Air Boom utilisent leur clause de rematch pour le soir du Rumble.

Matt Striker, l'intervieweur de Smackdown, reçoit Randy Orton. Matt Striker revient sur le punt kick d'il y a une année et demi. Randy Orton dit que les temps changent, les personnalités évoluent, laissons au passé ce qui appartient au passé. Le plus important, c'est le futur, le spot n°30 et le Royal Rumble. Orton termine en disant que Jericho méritait ce punt à ce moment-là et qu'il ne s'en excusera pas, et personne ne pourra lui dire le contraire tant Chris Jericho était un trou du cul à l'époque.


CHRIS JERICHO VS. RANDY ORTON. RUMBLE TOURNAMENT MATCH
Les deux hommes donnent tout ce qu'ils ont. Chris Jericho profite de son background en lutte pure pour garder le contrôle de son adversaire mais Randy Orton se réveille. Falling clothesline, une fois, deux fois, trois fois. Snap scoop powerslam. Inverted headlock backbreaker. Orton amuse la galerie. Randy Orton veut porter maintenant le RKO mais Jericho porte le Codebreaker. Les deux hommes sont à terre. Jericho pose le bras sur Orton, dégagement. Jericho veut porter les Walls of Jericho mais Orton le repousse. L'arbitre est pris en sandwich entre le coin et Y2J, le voilà sonné. Jericho prend des nouvelles de l'arbitre, erreur, RKO ! John Laurinaitis traîne un autre arbitre en lui mettant des coups de pied au cul. Un, deux, trois !
VICTOIRE DE RANDY ORTON PAR PINFALL.

John Laurinaitis est content de son coup et s'en va en écrivant un SMS. Randy Orton célèbre sa victoire, il rentrera en dernier, la meilleure des places, lors du Rumble. Quant à Chris Jericho, c'est lui qui devra rentrer le premier. Ses chances sont nettement compromises.

En coulisses, les Bellas Twins prennent des nouvelles d'Eve, qui a été passé à tabac. L'équipe médicale arrive, on n'en saura pas plus.

La musique de Kevin Nash se met en route et ce dernier se pointe avec Sean Waltman. Il rappelle avoir battu John Cena la semaine dernière dans un match en cage. Il veut savoir maintenant si CM Punk le trouve encore trop has-been pour lui. Le champion de la WWE ne se fait pas prier et CM Punk arrive. Tout en restant sous le tron, il félicite Kevin Nash pour cette victoire mais précise que cela ne change rien. Kevin Nash a toujours été et restera has-been. CM Punk dit que ce n'est pas parce qu'il a remporté la plus grande victoire de sa carrière, alors qu'il est en fin de carrière, que cela l'empêchera de lui botter le cul au Royal Rumble. Kevin Nash dit qu'il a battu meilleur que John Cena dans sa carrière, Hulk Hogan, Scott Hall, Scott Steiner, Sting, Lex Luger, etc. CM Punk rigole et dit qu'il n'y a rien de bien phénoménal à battre des alcooliques, des drogués, des retraités, des stéroïdés ou d'autres has-been comme lui. Lui, il est straight edge et c'est pour ça qu'il ne le battra pas. Kevin Nash ne veut plus attendre et propose un non-title exhibition match la semaine prochaine. CM Punk accepte.


JOHN CENA, GOLDUST, SANTINO MARELLA & R-TRUTH VS. ALBERTO DEL RIO, THE MIZ, JACK SWAGGER & DREW McINTYRE. 8-MAN TAG TEAM MATCH
Fin de combat typiquement WWE, le gros bordel. Santino Marella porte le Cobra sur Jack Swagger. Drew McIntyre vient porter le Future Shock sur Santino Marella. Goldust arrive à son tour pour le Curtain Call sur McIntyre. Alberto Del Rio débarque pour s'occuper de Goldust, Step-up enzuigiri. R-Truth arrive à son tour, le What's Up? est porté sur Del Rio. Le Miz est déjà là pour le Skull-Crushing Finale sur R-Truth. Le Miz commence à faire le malin mais John Cena va enfin mettre la main sur lui, Attitude Adjustment, on en parle plus.
VICTOIRE DE JOHN CENA, GOLDUST, SANTINO MARELLA & R-TRUTH PAR PINFALL.

Les vilains remontent dans le ring pour faire passer John Cena par dessus la troisième corde. Alberto Del Rio chope Jack Swagger et l'envoi par dessus la troisième corde aussi. Les gentils reviennent et tous essaient sans exception de se sortir l'un et l'autre du ring. Smackdown's Randy Orton arrive. RKO sur le Miz. RKO sur Drew McIntyre. RKO sur Goldust. Randy Orton vide le ring et plus personne ne semble vouloir y retourner. RAW se termine avec un Randy Orton plus affûté que jamais, en route vers un second Rumble match, qui plus est, se déroulera chez lui, à St.Louis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gumpy
Do you smell ?
avatar

Messages : 236
Date d'inscription : 14/11/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: WWE by BES & Gumpy.   Lun 26 Déc - 20:15

Well, well, well.

La présence du Rock est une belle surprise, mais je trouve que c'est très bien foutu du début à la fin. Le Rock Bottom sur Laurinatis est cool, le segment avec Punk est également très bien foutu.

Clay et Otunga sont en équipes, okay. En même temps, voir les deux sbires de Laurinatis en équipe, c'est pas étonnant. J'aurai peut-être vu un truc un peu plus construit pour qu'ils soient en équipe, cependant.

Cena a raté le Rock, le tocard. Il devait y avoir du monde sur la route.

Hawkins n'ira pas au Rumble, c'est dommage. On va voir s'il y a une suite à tout ça.

J'sais pas trop vers quel alignement se dirige Ziggler, mais j'aime assez l'idée de le voir comme ça, en mec qui s'affirme et qui veut qu'il soit reconnu pour ce qu'il est : L'un des meilleurs lutteur au monde. Wait & see. Si Vickie pouvait s'occuper de Swagger, ça serait pas plus mal.

Le segment Truth/Miz est super cool, franchement. J'ai du mal à m'imaginer une feud Miz/Truth cependant, ni même à un face-turn de Truth si on voit les équipes du Main-Event, on verra. Après tout, tu nous caches toujours des choses.

Eve contre Kelly m'étonne beaucoup, par contre. La simple gifle a donné directement un combat. J'trouve ça sorti un peu trop de nul part, c'est trop rapide ce match. A la limite, si on avait eu un pti' segment où Laurinatis avait booké le match à contre coeur pour Eve, why not, mais là.

Air Boom contre Ziggler & Swagger au PPV, bien, bien, bien. Un petit match pour le titre US, et le Rumble Match en plus et ça fera trois matchs pour Dolph dans la même soirée.

Ce qui touche à la finale du tournoi est très bien géré, les deux interviews sont nickels, tu joues même sur le détail de l'interviewer avec Striker, qui est de SD!. Jericho se fait un peu baiser par Laurinatis, et c'est bien, ça suit les choses et ça ne discrédite pas Y2J. Orton en 30, chez lui, à St-Louis, intéressant. Jericho en 1er, moins de chance, par contre.

Les Bellas sont tellement girouettes qu'elles sont copines avec tout le monde.

Nash demande Punk en exhibition ?! Ça sent le coup fourré, ça. On verra, mais moi je ne vois pas venir un combat clean.

Le ME est Made in WWE, mais l'arrivée d'Orton est parfaitement gérée, bien joué !

Encore un très bon RAW, même si Miz/Truth ne m'enchante pas trop si les deux sont en feuds, et le Eve/Kelly qui sort un peu de derrières les fagots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: WWE by BES & Gumpy.   

Revenir en haut Aller en bas
 
WWE by BES & Gumpy.
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BALLS :: THE DAILY :: Daily Wrestling :: Fantasy Bookin-
Sauter vers: