Big Apple Lucha Libre Superstars
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 C'est 50 BALLS l'entrée

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Moscow Mauler

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 17/11/2011

MessageSujet: Re: C'est 50 BALLS l'entrée   Dim 27 Nov - 18:20

Moi aussi j'ai apprécié ta prod'. Franchement je trouve que t'était bon avec Kane, mais avec Roode t'est encore mieux. Ton RP est super bien ficelé, t'as une aisance. Et puis aussi tu t'en est super bien sorti pour une argumentation sur Davey Richards. J'pense que si tu continue comme ça, tu va vite gagner des titres ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rataxés Roode
Homme à tout faire
avatar

Messages : 380
Date d'inscription : 17/11/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: C'est 50 BALLS l'entrée   Dim 27 Nov - 18:24

Merci JcS

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Y8
Evadé de Cocks River
avatar

Messages : 292
Date d'inscription : 17/11/2011

MessageSujet: Re: C'est 50 BALLS l'entrée   Dim 27 Nov - 20:31

C'est un bon RP, ouais. Tu commences à maîtriser ton personnage, c'est un bon point. On sent à certains moments que tu te cherches encore un peu avec lui, mais ça, c'est normal, on passe tous par là. L'argumentation est un poil trop simple, je trouve, étant donné qu'on aurait pu ressortir la même pour n'importe quel autre lutteur indy sans réelle gimmick. Après, 'faut se mettre à ta place, affronter Davey, c'est loin d'être simple, je l'avoue. Attention à la tournure de tes phrases, parfois, c'est assez maladroit quand on sait qu'elles sont censées sortir de la bouche d'un individu adulte. Mais dans l'ensemble, c'est simple et bon, bien joué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rataxés Roode
Homme à tout faire
avatar

Messages : 380
Date d'inscription : 17/11/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: C'est 50 BALLS l'entrée   Dim 27 Nov - 22:11

Merci Y8. Mais, c'est con que j'pense juste maintenant au parents de Davey et j'me demande pourquoi j'y ai pas pensé avant Neutral

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Champ

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 16/11/2011

MessageSujet: Re: C'est 50 BALLS l'entrée   Lun 28 Nov - 12:03

C'est pas mal, vraiment pas mal. Tu te débrouilles bien meme super bien avec Roode. C'est fluide et bien ficelé. J'aime bien le deuxième paragraphe où tu dis qu'on retient Roode la où passe mais Richards lui n'est pas indispensable. Bien joué
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rataxés Roode
Homme à tout faire
avatar

Messages : 380
Date d'inscription : 17/11/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: C'est 50 BALLS l'entrée   Lun 28 Nov - 12:03

Merci.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Styl

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 17/11/2011

MessageSujet: Re: C'est 50 BALLS l'entrée   Lun 28 Nov - 19:31

J'ai franchement bien aimé, ça se lit vite, c'est fluide, bon point déjà. De plus on commence à sentir le personnage de Roode, le mec qui est né pour être lutteur, j'trouve ça vraiment cool, donc le personnage je l'aime beaucoup. Y'a des tournures de phrases intéressantes et un bon vocabulaire, ça rend bien à la lecture. Pour ce qui est de l'argumentation, ben pour Davey Richards, tu t'es bien débrouillé je dois dire, citer une à unes les qualités qui font la force de Davey Richards et toutes les briser une par une, c'est juste trop bon j'ai envie de dire.
Ton Roode me plaît vraiment beaucoup et j'ai hâte de voir ce que tu vas en faire dans les semaines à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rataxés Roode
Homme à tout faire
avatar

Messages : 380
Date d'inscription : 17/11/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: C'est 50 BALLS l'entrée   Lun 28 Nov - 20:02

Merci, Styl

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A4.
La chatte à ta mamie !
avatar

Messages : 296
Date d'inscription : 16/11/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: C'est 50 BALLS l'entrée   Mar 29 Nov - 12:28

Putain la gimmick que t'donnes à Roode ça fait plais', renier ses potes pour être le best, ce passage je l'ai kiffé déjà sans t'mentir. Après niveau argumentation comme tous les gars qui l'ont évoqué avant moi, argumenter contre Davey Richards c'est chaud, moi-même j'aurai galéré pour en dire autant mais t'as su t'démmerder avec tes arguments percutants accompagnés d'métaphores. Le passage avec la comparaison avec le caillou qui rebondit après l'avoir jeté, il était bien pensé, franchement. Bien joué, rebeu wanna be.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rataxés Roode
Homme à tout faire
avatar

Messages : 380
Date d'inscription : 17/11/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: C'est 50 BALLS l'entrée   Mar 29 Nov - 12:30

Merci.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rataxés Roode
Homme à tout faire
avatar

Messages : 380
Date d'inscription : 17/11/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: C'est 50 BALLS l'entrée   Ven 2 Déc - 19:14

Dehors, on retrouve Robert Roode, pas très loin du buliding de BALLS. On va pas faire de la merde, on va s'faire plaisir, c'est le principal. Je remercie déjà Ry' pour les images que j'ai légèrement modifiée.



Roode - Mon dieu, faîtes que ceci est une blague! Je me retrouve contre MVP, Dolph Ziggler et Mark Henry et je fais équipe avec James Storm et Steve Austin, mon dieu faîtes que c'est une blague! Je vais devoir aller au charbon comme jamais, c'est presque un match handicap pour moi...

Bah non, c'est pas une blague.

Roode - Je ne serai pas celui qui en bavera le plus, ce sera bel et bien ceux d'en face. Je serai votre bourreau, votre pire cauchemard. Surtout le tien, Henry. Tu sais, tu ne m'impressiones pas, tu es très loin du compte si tu penses cela. Dire que tu ne fais pas le poids est peut être une blague de mauvais goût, mais c'est le cas. Tu sais ce que je vais te faire? Je vais simplement te faire courrir encore et encore, jamais tu ne pourras m'attraper et lorsque tu seras épuisé, j'attraperai ton bras et je te porterai mon crossface. Je te ferai hurler comme le porc que tu es et ensuite, tu abandonneras. Peut être que je lâcherai la prise, ou je chercherai peut être à te blesser, qui sait? Peut être que je veux lancer un message clair net et précis à tout le monde en te faisant souffrir le martyr, qui sait?

Légère humiliation dans ces paroles, très légère.

Roode - Pour un gars qui été la semaine dernière dans une IBR et qui n'est même pas passé à l'écran, tu peux penser que tu es chanceux de passer déjà dans le match juste avant le Main Event mais détrompe toi, tu n'es vraiment pas chanceux, en fait, tu aurais mieux fait de faire parti de l'IBR encore une fois. Ta santé n'est pas au top, tu es en surpoids, tu t'épuises très vite, tu n'as pas vraiment de condition physique alors que moi, regarde moi, je suis au top de ma forme, je n'ai jamais été en si bonne condition de toute ma vie, jamais. Mon cardio est au top, mon mental est au top, mon physique est au top, en clair, je suis au top alors que toi, tu es au bas de l'échelle, tout en bas. La différence de niveau entre toi et moi est bien trop flagrante pour que tu puisses t'en sortir face à moi.

That's a fact!

Roode - Tu peux penser que c'est prétentieux de ma part car j'ai perdu mon dernier match face à Davey Richards, mais le fait est que j'accepte cette défaite et ca me rend encore meilleur qu'avant. Davey est en bonne condition, je l'ai vu, j'avais sous estimé cela, je l'avais sous estimé tout court, mais je ne ferai plus cette erreur. Cette fois, je prends en considération tout le monde, et je fonce, je donne tout ce que je peux donner et ce sera trop d'un coup pour toi, Mark. Tu peux penser que tu as déjà tout vu lors de ta carrière, mais le fait est que tu n'as jamais du affronter quelqu'un de mon genre, je ne suis pas comme ce que tu as connu auparavant, loin, très loin et tu vas le savoir une fois que je serai passé sur toi. Tu ne m'introduiras pas dans ton Hall of Pain, je te montrerai la porte de sortie, tu n'as rien à faire ici, you don't have any Balls!

On continue, ne nous arrêtons pas.



Roode - Toi non plus, Dolph, tu n'as pas de couilles. Je le sais depuis que je t'ai vu, je le sais depuis la première gifle que tu t'ai prise lorsque tu te présentais encore dans les coulisses à tout le monde. Toi, tu as cherché à te présenter en faisant le beau, en donnant ton nom à tout le monde mais Dolph, moi, je me suis présenté et fait reconnaître dans le ring! J'ai brisé tout ceux qui se sont postés devant moi et je me suis fait ainsi respecté, ne pense pas que tu feras exception à cela! Quand tu seras face à moi, je prouverai que tu n'as aucune valeur. Comment je le sais?

Roode rigole.

Roode - C'est très simple, lorsqu'un homme, un garcon pardon, gagne un titre de champion du monde un soir et le perd dans cette même soirée, on peut dire que cette personne n'a pas une grande valeur, oui. Qui plus est, ce titre, il le doit à une manageuse qu'il n'a même plus ici, il a gagné tout ce qu'il a gagné grâce à elle et il la renie. Moi, ce que j'ai gagné, c'est grâce à moi, mêmes les titres par équipe, c'est toujours moi qui a été les cherché! Toi, tu as attendu qu'on te donne tes récompenses, pour des actes que tu ne commettais même pas, tu es pathétique Dolph! Il est temps pour toi de grandir, il est largement temps pour toi de devenir enfin un adulte et de voir la vérité en face: tu n'es pas la perfection!

Sans blague.

Roode - Tu as peut être le style, l'apparence d'un dieu grec, mais tu n'en es pas un, tu es un être humain banal, très jeune et qui pense aussi être le meilleur, un peu comme tout le monde en fait. J'annonce aussi être le meilleur, mais il y'a une différence, quand ces mots sortent de ta bouche, le tout sonne faux alors que quand moi, Robert Roode, je dis cela, c'est presque comme si je n'avais plus à le préciser, on le sait déjà! Tu rabaches le fait que tu es parfait en tout point tout le temps car tu as peur que si tu ne le rappelles pas, on l'oublie car en te voyant, ce n'est pas ce qui saute aux yeux, il faut être honnête. Ce qui saute aux yeux, c'est que tu es quelqu'un en manque d'attention complète et qui en demande à tort et à travers, c'est ridicule. Tu ne veux que ca, de l'attention, s'en est presque une maladie.

Ca, c'est dit. Roode n'en a cependant pas terminé, il va faire le tour de ses adversaires.



Roode - Seulement, tu n'es pas le seul dans ce cas, Dolph, tu as trouvé celui avec qui faire la pair en la personne de MVP... Montel Vontavious Porter a.k.a. the biggest joke of this businness. Tu te targues d'être un bon joueur de basket mais nous ne te demandons que ca, retournes jouer au basket, peut etre que la bas, tu as ta place, pas comme dans un ring de catch, tu comprends ce que je veux dire? Tu n'as jamais rien accompli de grand dans ta carrière et ce n'est pas ici que cela va commencer, tu n'as simplement pas le petit truc qui fait la différence, cette chose qui fait de toi un grand, tu ne l'as pas et permets moi d'éclater de rire quand tu prétends le contraire, j'ai du mal à résister à une bonne blague, comme quand tu dis que tu seras la plus grande star de cette compagnie, je l'avoue j'ai ris.

Moi aussi, j'ai du mal à résisté à une bonne blague.

Roode - Le problème pour toi comme pour tout tes équipiers dans ce match, c'est que je vais tourner tes forces, tes qualités en tes faiblesses. Je vais contrer toutes tes attaques et les tourner à mon avantage, tu n'auras aucune chance de me toucher et de me mettre au sol pour le compte de trois, ou encore moins de chance de me faire abandonner, de toute façon, quand on parle de MVP, la technique n'est pas la première chose à laquelle on pense, il faut aussi se l'avouer. Mais ne pense pas que je ne me jetterai pas non plus sur tes faiblesses, je me ferai plaisir et je vais te briser, lentement, mais surement, crois moi, ce n'est pas une blague, je n'ai jamais été aussi sérieux de ma vie, je me servirai aussi de toi pour lancer un message clair et net, pour me faire un impact!

Allez, là on va essayer de trancher.

Roode - Alors, tu peux penser que James sera une faiblesse pour moi, vu ce qui s'est passé entre nous mais sa présence vous nui aussi car le voir attise ma rage et elle se rabattra sur toi et toute ton équipe. Mais je dois dire que quand ma rage t'éclatera à la figure, je vais me faire plaisir car ton arrogance me déplait fortement. Toi, Ziggler sera ta faiblesse, tu pense pouvoir lui faire confiance, mais au fond, il n'attend qu'une chose et c'est de pouvoir te planter un couteau dans le dos, voir pire, te rammener Vickie Guerrero, la seule femme que tu puisses conquérir aujourd'hui Montel.

Roode - I'll show you, that It Pays To Be Roode!

Ouais, ca vole pas haut cette semaine, je te l'accorde.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
'smooth.

avatar

Messages : 202
Date d'inscription : 16/11/2011

MessageSujet: Re: C'est 50 BALLS l'entrée   Ven 2 Déc - 21:03

C'est pas ton meilleur RP, mais il y a pas mal de bonnes choses dans ce RP. T'as réussi une assez bonne argumentation, c'est assez tranchant, quoi que t'aurais pu un poil développé à certains passages pour achever une bonne fois pour toute ton adversaire. C'est plutôt fluide et tu maitrises bien ton personnage, t'es meilleur qu'avec Kane, on te sent plus à l'aise, on sent que tu te lâches plus et que donc tu prends plus de plaisir à produire. Il y a juste un tout petit truc qui est raté dans quelques paragraphes, je pense que je suis dans le même cas hein, mais certaines fois, il n'y a pas de transition entre tes arguments, ça s'enchaine, alors que d'autres fois, t'arrive à bien changer de sujet. J'sais pas si t'as bien compris, m'enfin. Bonne production, continues ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rataxés Roode
Homme à tout faire
avatar

Messages : 380
Date d'inscription : 17/11/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: C'est 50 BALLS l'entrée   Ven 2 Déc - 21:58

Ouais, j'ai bien compris. En fait, j'sais qu'il est mauvais ce RP dans l'fond, j'ai fait ca pour être sur de sortir quelque chose en fait, enfin bref, je te rends ca.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beer drinker.

avatar

Messages : 196
Date d'inscription : 17/11/2011

MessageSujet: Re: C'est 50 BALLS l'entrée   Lun 5 Déc - 16:52

Malgré une argumentation assez bateau et pas très poussée comme la précisé Smooth c'est pas dégueu, mais tu as fais mieux. Sinon j'aime bien le Roode que tu donnes tout compte fais, même si le côté Beer Money me manque. Bonne progression tout de même GG.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rataxés Roode
Homme à tout faire
avatar

Messages : 380
Date d'inscription : 17/11/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: C'est 50 BALLS l'entrée   Lun 5 Déc - 16:54

En 30-35 minutes approximativement que j'ai fait ca donc, ouais c'est pas terrible. Mais merci.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rataxés Roode
Homme à tout faire
avatar

Messages : 380
Date d'inscription : 17/11/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: C'est 50 BALLS l'entrée   Ven 9 Déc - 18:34

Pour cette troisième édition de BALLS, Robert Roode fera face à celui qui fut un temps son ami: James Storm. Pour cette fois, on retrouve Robert Roode devant son écran de télévision, se repassant son match à la TNA où il devient champion du monde face à James Storm.



ROODE - Oh et le coup de bouteille de bière sur le crâne qui suit! Putain, c'était bon! Je m'en souviens comme si c'était hier! Tu t'en souviens James?

Roode a un large sourire sur le visage. Celui-ci se délecte de chaque moment du match qui continue, à la télé.

ROODE - C'est ce jour là que je suis devenu le champion du monde poids lourds de la TNA. C'est ce jour là que j'ai fait un pas de géant dans ma carrière et en prenant le plus gros virage de ma carrière pour pouvoir enfin accomplir ce pourquoi j'étais destiné, devenir champion du monde poids lourds et me hisser vers les sommets de ce businness. Tu vois, j'ai construit Beer Money, je l'ai fait vivre et tu sais quoi? Je l'ai fait mourir! Pour toi James, je t'ai fait reconnaître, je t'ai fait vivre et je te ferai mourir!

Des paroles sèches sortant de la bouche d'un homme plein de rancunes. What else?

ROODE - Quand je pense à tout ce temps que tu m'as fait perdre, quand je pense à tout ce temps où nous formions l'une des équipes les plus redoutées de l'histoire grâce à moi, je ne peux pas m'empêcher de penser que j'aurais du t'éclater cette bouteille sur le crâne des années auparavant, voir pire, je n'aurais jamais, non jamais du former Beer Money. Let's face it, sans Beer Money, je connais la gloire, les titres, je connais le succès alors que toi, sans Beer Money, que connais-tu? Rien. Tu penses pouvoir m'échapper en venant à la BALLS mais ce que tu ne savais pas, c'est que j'avais déjà signé ici! Ce qui fait que ton acte de lâcheté bien pensé à la base se transforme en la plus grosse erreur de toute ta vie car maintenant que tu as fait cela, je sais une chose James: tu as peur de Robert Roode!

La vidéo continue. Roode effectue le tombé sur Storm pour le compte de 3 de l'arbitre. Robert s'installe encore plus confortablement dans son fauteuil et lâche un soupir de soulagement.



ROODE - Quel soulagement, quel grand moment. Tu vois, je n'ai aucunement peur de toi en ce qui me concerne. Ce soir là, je t'avais dit de faire tout ce que tu pouvais dans ce match, je t'avais dit de tout donner, preuve que je n'ai aucunement peur de toi, et résultat? Que s'est-il passé? Je t'ai envoyé au sol une bonne fois pour toute, afin de devenir champion! J'ai viré le caillou qui était dans ma chaussure depuis des années. Et je suis maintenant plus libre.

Roode reprend un air plus sérieux maintenant.

ROODE - Tu sais, je connais ton histoire, je t'ai pris en pitié lorsque j'ai décidé de former Beer Money. Tu m'avais dit que ta mère était morte dans ton enfance, puis tes frères dans ton adolescence, tu m'as raconté divers de tes déboires, de tes problèmes passés et alors, oui, je l'avoue, j'ai eu un moment de faiblesse, je me suis laissé attendrir et j'ai eu pitié de toi. Mais c'était une erreur. Le fondement, la base de notre équipe est la pitié. Et quand j'ai décidé qu'il était temps pour moi de ne plus penser qu'à moi, tu en as payé le prix fort. Je suis maintenant le leader d'une ère, celle de l'égoisme et j'en suis très fier! Pourquoi?

Roode lâche un rire.

ROODE - Parce que se faire des amis ne t'ammène nul part! Le pire dans tout cela, c'est qu'après cela, on m'a détesté, tu m'as détesté. Pourquoi? Pourquoi toute cette rancoeur envers moi? Moi qui ai fait de toi ce que tu es aujourd'hui, qui t'ai mené plus haut que tu n'aurais pu jamais allé par toi même, n'as-tu donc aucune reconnaissance? C'est ton caractère, ta façon d'être, ton irresponsabilité qui m'a mené à commettre cet acte contre toi et à te détruire physiquement, et mentalement. Je pensais qu'une seul fois était assez, je pensais que cela serait suffisant mais on dirait que non, on dirait que tu en redemandes alors, crois moi, si je n'ai pas réussi à finir le travail la dernière fois, je le ferai cette fois-ci.

La vidéo continue et on voit maintenant l'arbitre donné le titre de champion du monde à Robert Roode qui s'en saisit, puis regarde James Storm.



ROODE - Tu vois, James, je t'ai mis dans ce sale état alors que nous avions une rencontre dans les règles. Mais cette fois, il n'y a pas de règles, aucune, extreme rules match, tu sais ce que ca veut dire? Cela veut dire que je vais être capable de faire de toi ce que bon me semble, je vais pouvoir t'infliger la plus grande souffrance physique de ta vie, je vais pouvoir te punir pour le temps que tu m'as fait perdre, je vais pouvoir enfin te détruire, JE VAIS POUVOIR ME VENGER DE TOUTE LA MERDE QUE TU AS MIS DANS MA VIE!

Roode s'emporte et hurle sa dernière phrase. Il attend quelque seconde pour reprendre son calme avant de reprendre.

ROODE - Je me souviens encore de toute ces nuits où tu revenais bourrer dans l'hôtel qui nous logeait, presque noyé dans ton propre vomi à cause de tout ce que tu avais ingurgité. Je me souviens encore de toi me demandant de mentir à ta femme et à tes gosses lorsque tu ne donnais aucune nouvelles et qu'on s'inquiètait pour toi, tu me demandais de dire que tout allait bien, que tu allais bientôt revenir alors que tu te préparais pour aller au bar à pute la minute d'après. Je me souviens encore de toi me coûtant des titres par équipe. Je me souviens encore de toi te levant en plein milieu de la nuit pour reprendre une bière, c'était d'un pathétique...

Là, on essaye de faire passer Storm pour le méchant de l'histoire.

ROODE - Tu te rends compte de ton addiction? Se lever en plein milieu de la nuit pour boire, encore une fois, te rends tu compte du danger que tu représentes pour toi même? Je veux dire, sans bière, sans alcool, tiendrais-tu le coup? Pourrais-tu vraiment être au maximum de tes capacités qui sont déjà, pour ainsi dire, médiocre? Moi, je n'ai aucun problème avec ça, je suis au top physiquement, et je ne suis addicte à aucune substance. Je te suis supérieur en tout point, socialement, physiquement, mentalement, sur tout les points, je te domine. Je ne sais même pas si un réel match aura lieu entre toi et moi, cette fois.

Maintenant, sur la vidéo, nous pouvons voir Roode poser son pied sur James et lever le titre en l'air.



ROODE - La semaine dernière, personne de mon, et je dis bien MON équipe ne s'est fait éliminé, mis à part moi. Cela n'est-il pas la preuve que tu es le maillon faible de la chaîne? Je l'ai toujours su. Alors, cette fois, ce que je vais faire, c'est que je ne vais pas rater mon coup, crois moi, j'irai droit au but, je te briserai, te ferai mal à chaque coup, je vais te faire souffrir, James.

Roode a un regard très sérieux maintenant.

ROODE - Ce que je vais faire, c'est que je vais prouvé à tout le monde que tu n'es qu'un poivrot sans courage, je vais prouver à tout le monde que tu es faible et lâche. Je vais renvoyer tes couilles remplies d'alcool dans ton ranch miteux et te renvoyer dans ton délire de cow-boy. Ceci n'est pas un jeu, ceci n'est pas un film, ceci n'est pas un mauvais western, c'est la réalité. That's why when I get there, I'll show you...

ROODE - That it pays to be Roode!

End of Story.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C'est 50 BALLS l'entrée   

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est 50 BALLS l'entrée
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Nouvelle entrée de ville au Havre : un chantier colossal !
» entrée piscine Saran
» Un petit arc entrée de gamme... :)
» Musique d entrée
» Extrait film Balls of fury

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BALLS :: GAME TIME :: Feedbacks :: Hall Of RP-
Sauter vers: